La CDU de Merkel fragilisée par une nouvelle défaite électorale

  • A
  • A
La CDU de Merkel fragilisée par une nouvelle défaite électorale
Angela Merkel débutera la semaine prochaine les négociations pour la formation d'une nouvelle coalition gouvernementale.@ Arne Dedert / dpa / AFP
Partagez sur :

Les conservateurs ont été dominés par les sociaux-démocrates du SPD dimanche dans l'élection régionale en Basse-Saxe.

Après des législatives décevantes, le camp conservateur de la chancelière Angela Merkel a essuyé dimanche une défaite lors d'un scrutin régional, un coup dur avant de difficiles négociations pour former le prochain gouvernement allemand. Avant les législatives du 24 septembre, la CDU était pourtant confiante de pouvoir ravir aux sociaux-démocrates et aux Verts cette région qui abrite aussi le siège de Volkswagen, géant mondial de l'automobile discrédité par un scandale de moteurs diesel truqués.

L'AfD encore présente. Avec 37-37,5% des suffrages, les sociaux-démocrates du SPD sont arrivés clairement en tête de l'élection régionale en Basse-Saxe (nord). Ils devancent la CDU (35%), selon des sondages réalisées à la sortie des bureaux de vote et diffusés par les télévisions publiques ZDF et ARD. Arrivent ensuite les Verts (8-8,5%), les libéraux du FDP (7-7,5%) et enfin le parti d'extrême droite AfD (5,5%) qui siégera ainsi dans un 14e parlement régional trois semaines après son entrée historique à la chambre des députés.

La défaite de dimanche arrive au pire moment pour la chancelière qui malgré quatre victoire de rang aux législatives et douze années au pouvoir est critiquée chez les plus conservateurs, en particulier les bavarois de la CSU. L'Allemagne ne sera pas à l'abri d'élections anticipées si la chancelière ne parvient pas dans les prochains mois à former une coalition, appelée "Jamaïque" en raison des couleurs symbolisant ces partis (noir, jaune, vert).