L'ouragan Jimena frappe la côte mexicaine

  • A
  • A
L'ouragan Jimena frappe la côte mexicaine
Partagez sur :

L'ouragan a balayé les terres avec des vents en moyenne de 155 km/h et des rafales de 200 km/h. Un pêcheur est porté disparu.

L'ouragan Jimena, qui a baissé d'intensité, a provoqué mercredi d'importants dégâts dans la péninsule mexicaine de Basse-Californie (nord-ouest), et a peut-être fait sa première victime, un pêcheur porté disparu.

La disparition a été signalée à environ 200 km au nord de la zone où l'ouragan a touché la côte mercredi, à la hauteur de Puerto San Carlos, sur la côte Pacifique. Jimena, accompagné de vents d'une moyenne de 155 km/h et de rafales proches de 200 km/h, a faibli en remontant vers le nord de la péninsule dans l'après-midi.

Mercredi soir, le Centre national des ouragans (NHC) américain basé à Miami (Etats-Unis) a rétrogradé Jimena en tempête tropicale et indiqué qu'il devrait décliner en dépression tropicale jeudi soir. Après son passage, les 4.000 habitants de Puerto San Carlos n'avaient plus ni électricité, ni téléphone, car les câbles ont été rompus par les rafales, et très peu de réserves d'eau potable car les pompes sont électriques.

L'état d'urgence a été décrété dans toute la région, dont la partie sud, aux rues inondées, est jonchée de maisons effondrées et d'arbres déracinés. Plus de 15.000 familles avaient été évacuées dès mardi des zones à "risque élevé" et 147 abris temporaires, approvisionnés en eau et en vivres, mais aussi dotés d'assistance médicale et psychologique, ont été mis en place.

Les trois aéroports internationaux de la péninsule ont été fermés, de même que les écoles et les lycées.