L’histoire de Rom Houben vue par son médecin

  • A
  • A
L’histoire de Rom Houben vue par son médecin
Partagez sur :

Selon Steven Laureys, plus de 40% des patients considérés comme étant dans un état végétatif seraient en fait mal diagnostiqués.

Rom Houben lui doit sa "seconde naissance". Le neurologue belge Steven Laureys qui dirige le Coma Science Group au centre de recherches du clyclotron à l'université de Liège, a sauvé Rom Houben, un patient considéré par ses médecins comme étant dans un coma végétatif, pendant … 23 ans alors qu’il était bel et bien conscient.

Steven Laureys s'est penché sur le cas de Rom Houben en 2006. Un examen grâce à des nouveaux scanners de haute-technologie a montré que son cerveau fonctionnait presque normalement. Rom Houben avait perdu tout contrôle de son corps, mais était bien conscient. C'est ce qu'on appelle un "locked-in" ou syndrome d'enfermement, c’est à dire le fait d'être enfermé dans un corps inerte. "Dès le début, quand je l’ai vu au bord du lit, je savais qu’il n’était pas dans un état végétatif. Ensuite, quand on a fait les scanners, on s’est rendu compte qu’il avait une activité cérébrale normale. Ca a été une grande surprise".

"Le défi pour nous aujourd’hui, c’est d’améliorer son moyen de communication. Rom Houben a besoin de l’aide d’un tiers qui lui prend la main pour s’exprimer".

Le neurologue belge estime que plus de 40% des patients considérés comme dans un état végétatif seraient en fait mal diagnostiqués. Pour lui, il est "très difficile de quantifier la conscience" et de faire la différence entre un réflexe et un mouvement volontaire du patient.

> "Je criais, mais aucun son ne sortait"