L'héroïne était "tissée" dans les tapis iraniens

  • A
  • A
L'héroïne était "tissée" dans les tapis iraniens
@ REUTERS
Partagez sur :

SAISIE - Des douaniers allemands ont découvert 45 kg d'héroïne dissimulés dans des tapis provenant d'Iran.

L'INFO. C'est le poids élevé des tapis qui leur a mis la puce à l'oreille. Les douanes allemandes ont annoncé mardi avoir saisi 45 kg d'héroïne dissimulés dans neuf tapis en provenance d'Iran à l'aéroport de Leipzig, dans le nord-est de l'Allemagne.

Des tapis passés aux rayons X. Les tapis à destination de la Belgique, de la France, de la Pologne et du Congo, intégraient dans leur tissage des cordons contenant une drogue d'un "haut niveau de pureté" dont la valeur marchande est évaluée à "plusieurs millions d'euros", ont expliqué les douanes dans un communiqué. Les douaniers de Leipzig ont été alertés par le poids étrangement élevé des tapis qui contenaient chacun cinq kilos d'héroïne. Ils ont découvert la drogue en passant les tapis aux rayons X.

Un procédé "malin et élaboré". Selon les douanes allemandes, "plusieurs" personnes "ont été arrêtées dans les pays de destination" où des enquêtes sont en cours. Le secrétaire d'Etat allemand en charge des douanes, Michael Meister, a loué "la bonne coopération entre services douaniers européens". "La drogue était tissée dans les neuf tapis selon un procédé particulièrement malin et élaboré", ont souligné les douaniers dans leur communiqué.

Plusieurs destinations. Quatre tapis devaient être transportés par avion vers la Belgique, trois vers la Pologne et un vers la France, a précisé la porte-parole Heike Wilsdorf. Ils ont été saisis en l'espace de cinq jours durant le mois de janvier. Heike Wilsdorf n'était pas en mesure de préciser si le neuvième tapis à destination du Congo, concernait la République du Congo ou bien la République démocratique du Congo.

sur le même sujet, sujet,

INTERVIEW E1 - "Les Iraniens se fichent du nucléaire"

REPORTAGE - Téhéran respire à nouveau