L'enquête sur la disparition des Français avance

  • A
  • A
L'enquête sur la disparition des Français avance
Deux suspects ont été interpellés vendredi.@ Reuters
Partagez sur :

INFO E1 - Deux suspects ont été interpellés vendredi en Côte d'Ivoire.

Leur identité et leurs rôle exact dans l'opération restent encore floue. Deux personnes soupçonnées d'avoir participé de près à l'enlèvement, le 4 avril dernier, de Stéphane Franz di Rippel et Yves Lamblin ont été interpellées vendredi, selon les informations recueillies par Europe 1.

Le directeur général du Novotel d'Abidjan et le vice-président du groupe agro-industriel Sifac avaient été kidnappés en plein après-midi par des partisans de Laurent Gbagbo, une semaine avant la chute de l'ancien président ivoirien.

L'interpellation intervient après plus d'un mois et demi d'enquête. Des investigations ont été menées conjointement par des policiers ivoiriens et français. Des hommes de la Direction centrale de la Police Judiciaire ont notamment été dépêchés sur place.

Deux magistrats parisiens sur place

Ils ont été rejoints il y a quelques jours à Abidjan par deux magistrats parisiens : les juges Patricia Simon et Patrick Ramael, ce dernier instruisant depuis plusieurs années l'affaire de la disparition du journaliste Guy-André Kieffer, en avril 2004.

Sur ce dossier également, les langues se délient. Selon le tout nouveau ministre ivoirien de la justice, l'enquête avance très rapidement. Avant-hier, il parlait de "très bonnes nouvelles", avant l'arrivée de Nicolas Sarkozy en Côte d'Ivoire. Une formule sans doute un rien déplacée pour évoquer le sort des trois hommes que l'on ne retrouvera probablement jamais vivants.