L'armée malienne trébuche face aux rebelles à Kidal

  • A
  • A
L'armée malienne trébuche face aux rebelles à Kidal
Un soldat malien à Kidal@ Reuters
Partagez sur :

Une vingtaine de soldats maliens sont morts dans des combats au nord-est du pays. Les rebelles contrôlent deux villes, selon eux.

L'INFO. Ils tentent, en vain pour l'instant, de reprendre le contrôle de Kidal. Les forces maliennes ont enregistré dans leurs rangs une vingtaine de morts et une trentaine de blessés dans le nord-est. Les combats ont continué contre les groupes armés qui ont pris la ville, a indiqué jeudi soir le ministre malien de la Défense.

Les affrontements ont causé "des morts et des blessés de part et d'autre. Nous avons une vingtaine de morts malheureusement", a déclaré le ministre Soumeylou Boubèye Maïga sur la télévision publique ORTM. Les blessés ont été transportés à Gao, au sud de Kidal.

Des soldats prisonniers. On ne sait pour l'instant pas combien de combattants touaregs du MNLA, le Mouvement national de libération de l'Azawad. Les rebelles ont fait prisonniers des soldats maliens, a indiqué le ministre, sans préciser leur nombre.

L'ONU a confirmé que le MNLA avait repris le contrôle sur Kidal et Menaka, ce que refuse de confirmer Bamako. Le président malien, appuyé par Paris, demande la reprise des pourparlers pour mettre fin à ces combats.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

MALI - L’opération Serval a-t-elle duré trop longtemps ?

ZOOM - Qui sont les islamistes du Mujao ?

FOCUS - Mali : la guerre n’est pas finie

KIDAL - Journalistes tués au Mali : l'enquête progresse