L’appel des parents de Peter Kassig, nouvel otage menacé par l'EI

  • A
  • A
L’appel des parents de Peter Kassig, nouvel otage menacé par l'EI
@ Capture d'écran SeraMedic.org
Partagez sur :

VIDÉO - Peter Kassig, jeune américain âgé de 26 ans, a été désigné par l’Etat islamique comme la prochaine victime. Qui est-il ?

Il est le prochain sur la liste des assassins preneurs d’otages de l’Etat islamique. A la fin de la vidéo dans laquelle le groupe djihadiste revendique la décapitation de l’humanitaire britannique Alan Henning, Peter Kassig apparaît dans la tenue orange, portée par les otages décapités par Daech. Son bourreau, toujours le même, menace de le tuer si les Etats-Unis n’arrêtent pas leurs frappes aériennes contre le groupe terroriste.

>> LIRE AUSSI - Alan Henning, chauffeur de taxi victime de son engagement

"Que tous les otages innocents détenus soient relâchés". Après avoir gardé le silence depuis l'enlèvement de leur fils, Ed et Paula Kassig ont reconnu qu’il avait bien été enlevé en octobre 2013, alors qu’il était en mission humanitaire en Syrie. Après s’être dit concernés par le sort d'Alan Henning, ils ont appelé à prier pour leur fils et tous les otages. "Nous demandons à tout le monde sur Terre de prier pour la famille Henning, pour notre fils et pour que tous les otages innocents détenus au Moyen-Orient et partout sur Terre soient relâchés", ont-ils déclaré, dans une vidéo repérée par CNN.

Conscients de n'avoir aucune emprise sur le sort de leur fils, ils implorent toutefois les geôliers de faire preuve de compassion et de le libérer. "Il y a tant de choses qui ne sont pas en notre pouvoir. Nous avons demandé au gouvernement américain de cesser ses actions. Mais, comme notre fils, nous n'avons pas de contrôle sur le gouvernement américain, pas plus que vous en avez sur le lever du soleil. Nous implorons ses geôliers de faire preuve de compassion et d'utiliser tout leur pouvoir pour le laisser partir", déclare le père de Peter Kassig, professeur des écoles, qui se trouve aux côtés de sa femme, infirmière.

Ecoutez l'appel des parents de Peter Kassig :

Un ancien ranger engagé en Irak. Âgé de 26 ans, Peter Kassig est un ancien ranger de l'armée américaine. Alors qu’il n’était âgé que de 19 ans, il s’est engagé auprès de l’armée américaine, pour combattre en Irak, entre avril et juillet 2006. En raison d’une blessure, qui l’a tenue à l’écart des combats, Peter Kassig regagne les Etats-Unis.

>> LIRE AUSSI - Journalistes américains décapités : le FBI a identifié l'assassin

Reconverti dans l’aide humanitaire. Là, le jeune Kassig décide de débuter des études en sciences politiques. Jusqu’à ce que sa vocation le rattrape et que le jeune homme se lance dans une formation de technicien médical d’urgence. "J'ai étudié avec les jeunes qui étaient comme moi, ils avaient mon âge, mais n'étaient pas comme moi. J'avais besoin d'un défi, sentir que ce que je faisais avait un but", confie-t-il à CNN.

>> LIRE AUSSI - La décapitation, signature macabre de l'Etat islamique

"Je ne suis qu'un romantique désespéré". En 2012, il décide donc de mettre ses connaissances en urgence médicale au profit des réfugiés syriens et palestiniens. Il travaille comme volontaire dans des hôpitaux de Tripoli et de Beyrouth, au Liban. Là-bas, il créé sa propre association humanitaire, baptisée SERA (Special Emergency Response and Assistance). "Je n'avais pas le choix. J'imagine que je ne suis qu'un romantique désespéré, un idéaliste qui ne croit qu'en les causes désespérées", avait-il expliqué lors d'une interview.

Peter Kassig en train de fournir une formation et un traitement médical à des femmes :

Peter Kassig

© Capture d'écran SeraMedic.org


En octobre, il est capturé près de Deir Ezzour, dans l'Est de la Syrie. Selon un porte-parole de la famille, il s'est converti à l'islam durant sa captivité et a pris le nom d'Abdoul Rahman.