L'Américaine qui conduisait avec des Google Glass acquittée

  • A
  • A
L'Américaine qui conduisait avec des Google Glass acquittée
Partagez sur :

JUSTICE - Ses lunettes connectées n'étaient pas en fonctionnement lorsqu'elle a été arrêtée.

Une Américaine qui était vraisemblablement la première personne au monde à avoir écopé d'une amende pour avoir conduit en portant des lunettes interactives a finalement été acquittée jeudi à San Diego. Cecilia Abadie a été innocentée par un tribunal de San Diego après que le commissaire de la ville, John Blair, a témoigné que les "Google Glass" qu'elle portait n'étaient pas en fonctionnement lorsqu'elle a été arrêtée.

La police reproche à Cecilia Abadie, 44 ans, d'avoir transgressé le 29 octobre le code de la route qui interdit à un automobiliste de conduire en regardant un écran de télévision ou un lecteur de vidéo. Outre cette conduite "en état de distraction", elle était également poursuivie pour excès de vitesse, ayant roulé à 130 km/h dans une zone limitée à 105 km/h. Cette amende pour excès de vitesse a également été retirée en raison du manque de preuves.

La contrevenante avait plaidé non coupable début décembre lors de son audience devant le tribunal de San Diego, soulignant que les lunettes qu'elle portait n'étaient pas en fonctionnement lors de son arrestation. "Il n'y a rien d'illégal à porter des Google Glass si elles sont éteintes", avait affirmé Me William Concidine, son avocat.

Les lunettes connectées de Google peuvent se connecter à un smartphone ou un accès internet sans fil pour afficher des données venues d'internet directement devant l'oeil de l'utilisateur. Ces lunettes ne sont pas encore en vente pour le grand public mais elles devraient être commercialisées par Google dans les semaines à venir.

sur le même sujet

INFO - Google Glass au volant, amende au tournant

ZOOM - Les "Google Glass 2" sont déjà en route

ZOOM - Le concept Google Glass sur lunettes ordinaires

INSOLITE - Les Google Glass, le porno aime déjà ça