L'Allemande Herta Müller, prix Nobel de littérature

  • A
  • A
L'Allemande Herta Müller, prix Nobel de littérature
Partagez sur :

L'Académie suédoise a récompensé cette auteure de 56 ans pour son aptitude à peindre "le paysage des dépossédés".

Herta Müller a déjoué les pronostics des bookmakers en recevant jeudi le prix Nobel de littérature. Ils avaient donné comme favoris l'Israélien Amos Oz ou l'Algérienne Assia Djébar, ou encore des Américains comme Joyce Carol Oates ou Philip Roth.

Née en Roumanie en 1953, Herta Müller vit aujourd'hui à Berlin. Elle est l'auteur de romans comme La Convocation ou L'Homme est un grand faisan sur Terre. Les académiciens suédois ont salué son aptitude à peindre "le paysage des dépossédés".

Après des études de littérature germanique et roumaine à l'université de Timisoara, Herta Müller avait publié son premier livre en 1982, dans une version revue par la censure. Puis elle s'était attirée les foudres de la Securitate, les services secrets roumains en refusant de travailler pour elle. Les éternels menaces et interrogatoires l'ont poussée à fuir le pays. En 1987, elle est passée en Allemagne de l'Ouest où elle s'est établie.

Les deux derniers auteurs de langue allemande à avoir reçu le Nobel de littérature sont l'Autrichienne Elfriede Jelinek en 2004 et l'Allemand Günter Grass, en 1999. L'an dernier, le prix était allé au Français Jean-Marie G. Le Clézio.