Knut souffrait de déformations du cerveau

  • A
  • A
Knut souffrait de déformations du cerveau
Depuis l'annonce de la mort de Knut, de nombreux visiteurs viennent lui rendre hommage au zoo de Berlin@ Reuters
Partagez sur :

L’ours polaire, mort samedi au zoo de Berlin, aura bientôt droit à son mémorial.

Alors que la mort de Knut, l’ours polaire n’en finit plus d’émouvoir le monde entier, les premiers résultats de l’autopsie ont révélé mardi qu’"une altération des tissus cérébraux" du mammifère serait à l'origine de son décès samedi, au zoo de Berlin, en Allemagne.

"Aucun autre organe ne présentait de déformation", précise le zoo qui souligne que les résultats de tests bactériologiques et histologiques, nécessaires pour connaître de façon certaine la cause du décès, ne seront pas attendus avant plusieurs jours.

Dans un premier temps, le journal allemand Bild avait annoncé que la mascotte berlinoise était morte par noyade. Une vidéo,largement diffusée sur internet, abondait également dans ce sens.

Bougies, fleurs, peluches ont été déposées au zoo de Berlin :

Devenue une célébrité internationale, l’ours blanc a permis au zoo d'engranger des millions d'euros de recettes. Peluches, chansons, film et gadgets… la naissance de l’animal en décembre 2006 a vite permis au zoo de Berlin d’acquérir une renommée internationale.

"Knut continuera de vivre dans le cœur de nombreux visiteurs"

Une manne financière à laquelle l’établissement ne compte pas renoncer. Bien au contraire. Un mémorial sera bientôt érigé en l’honneur du "chouchou" des médias et du public.

"Knut continuera de vivre dans le cœur de nombreux visiteurs", a souligné le président de l'association des Amis du zoo à l’origine de cette initiative. "Avec un monument, il y aura quelque chose qui reste pour les futures générations et qui permettra de conserver le caractère unique de cette personnalité animale", a-t-il ajouté, cité dans un communiqué cité par Le Point.

Un appel aux dons pour financer la sculpture a également été lancé.