Kiev demande à Moscou de "libérer immédiatement" la pilote Nadia Savtchenko

  • A
  • A
Kiev demande à Moscou de "libérer immédiatement" la pilote Nadia Savtchenko
Des manifestants réclament la libération de la pilote devant l'ambassade russe à Kiev, dimanche dernier.@ SERGEI SUPINSKY / AFP
Partagez sur :

La pilote, livrée à la Russie en 2014, nie être impliquée dans le meurtre de deux journalistes dont l'accuse la justice russe. 

L'Ukraine a exigé mercredi la libération "immédiate" de la pilote ukrainienne Nadia Savtchenko, jugée en Russie pour le meurtre de deux journalistes dans l'Est séparatiste de l'Ukraine.

"Farce judiciaire". "Nous exigeons de la partie russe de libérer immédiatement Nadia Savtchenko et d'arrêter cette farce judiciaire", a écrit sur Twitter la porte-parole de la diplomatie ukrainienne Mariana Betsa. La pilote de 34 ans encourt une peine de 23 ans de prison. Considérée comme une héroïne par ses compatriotes, Nadia Savtchenko a toujours nié avoir tué deux journalistes et elle accuse les séparatistes prorusses de l'est de l'Ukraine de l'avoir capturée sur le territoire ukrainien et livrée aux autorités russes en 2014.

Grève de la faim et de la soif. Son procès dans la petite ville russe de Donetsk avait été abruptement suspendu jeudi dernier. Sans attendre la reprise des audiences le 9 mars, Nadia Savtchenko a entamé jeudi dernier une grève de la faim et de la soif. L'UE a estimé lundi que son était était "extrêmement inquiétant". Mardi, c'est le vice-président américain Joe Biden qui a appelé à sa libération. "Nadia a été injustement emprisonnée en Russie depuis 2014 et elle est jugée sur la base de fausses accusations", a-t-il dénoncé dans un communiqué.