Khodokovski goûte au "parfum de la liberté"

  • A
  • A
Khodokovski goûte au "parfum de la liberté"
L'oligarque russe goûte de nouveau à la liberté après dix ans d'emprisonnement@ REUTERS/Steffi Loos
Partagez sur :

Récemment libéré de prison par Vladimir Poutine, l’oligarque et opposant au régime russe s’est rendu en Suisse.

Khodokovski, entre Allemagne et Suisse. L’ancien homme le plus riche de Russie est arrivé en Suisse dimanche à 19 heures. Mikhaïl Khodokovski n’est pas venu profiter du secret bancaire mais bien pour humer "le parfum de la liberté" selon ses propres mots. Après dix ans d’emprisonnement en Russie pour vol, escroquerie et évasion fiscale, le Moscovite gracié par Vladimir Poutine s’était d’abord réfugié en Allemagne, d’où il est donc parti dimanche pour rejoindre la Suisse. 

Retrouver sa famille … et gérer ses sociétés. Mikhaïl Khodokovski bénéficie d’un visa de trois mois sur le territoire helvète. Un laps de temps qu’il va mettre à profit pour retrouver ses deux enfants Gleb et Ilja qui vivraient près de la ville de Montreux selon plusieurs médias suisses. Mais aussi à revenir aux manettes de ses quatre sociétés installées à Genève. 

Messager politique. A son arrivée à Bâle, l’ex-détenu le plus célèbre des prisons russes a profité de la présence des médias pour continuer à marteler son engagement pour les prisonniers politiques russes. "On ne peut pas vivre tranquillement quand on sait qu'il y a des prisonniers politiques qui croupissent dans les prisons" a-t-il déclaré à la sortie du train. Une déclaration qui fait écho à celle qu’il avait déjà prononcée après sa libération à Berlin : "Les responsables politiques des pays occidentaux doivent se souvenir, en ayant des relations avec le président Poutine, que je ne suis pas le dernier prisonnier politique en Russie".

sur le même sujet, sujet,

DÉCRYPTAGE - Pourquoi Poutine l'a gracié

RETOUR SUR - La condamnation de Khodorkovski

PHOTO - Libre, Khodorkovski file à Berlin