Kate : l'hôpital victime d'un canular

  • A
  • A
Kate : l'hôpital victime d'un canular
Des animateurs d'une radio australienne ont imité la reine et le prince Charles pour obtenir des nouvelles de Kate.@ REUTERS
Partagez sur :

Des animateurs radio ont imité la reine et le prince Charles pour obtenir des nouvelles.

Comment obtenir des informations sur l'état de santé de la duchesse de Cambrige alors que la communication est verrouillée autour de l'épouse du prince William ? Tout simplement en appelant l'hôpital King Edward VII où elle est hospitalisée en se faisant passer pour la reine Elizabeth et le prince Charles. C'est ce qu'ont fait deux journalistes d'une radio australienne, rapporte le quotidien britannique Daily Mail.

La princesse "a passé une nuit calme"

"Je voudrais parler à ma petite-fille. Je voudrais savoir comment vont ses problèmes de ventre", commence la fausse reine. "Elle dort actuellement et a passé une nuit calme. On lui a donné à boire pour la réhydrater car elle était déshydratée quand elle a été admise. Mais son état est stable", confie alors l'infirmière au bout du fil. Avant d'ajouter que Kate se reposait car elle n'avait pas assez dormi : "c'est difficile de dormir dans un lit qui n'est pas le sien", dit la nurse.

Ecoutez la conversation :

"Venez lorsque la duchesse aura fait un brin de toilette"

L'infirmière a ensuite conseillé à la "reine" et au "prince" de venir après 9 heures du matin pour rendre visite à la duchesse, après la tournée des médecins et lorsque "la duchesse aura fait un brin de toilette".

L'hôpital a confirmé avoir été victime d'une plaisanterie mardi matin, a indiqué sur Twitter Peter Hunt, le correspondant royal de la BBC. Le directeur de l'hôpital a dit regretter profondément cet incident. "Nous sommes très attentifs au respect de la confidentialité des patients", a-t-il rappelé. Il a affirmé que les procédure concernant les appels téléphoniques allaient être revus.

Clarence House, qui gère les services du prince William et de son épouse, a confirmé être au courant de ce canular mais s'est refusé à tout commentaire.