JO-2024 : Hambourg va se retirer après la victoire du "non" au référendum

  • A
  • A
JO-2024 : Hambourg va se retirer après la victoire du "non" au référendum
@ Capture sportetsociete.org
Partagez sur :

Les habitants de la ville ont rejeté la candidature, par 51,7% de votes favorables au "non". 

Les habitants de Hambourg ont rejeté la candidature pour l'organisation des jeux Olympiques d'été en 2024 avec 51,7% des votes favorables au 'non' au référendum organisé dans la ville, a annoncé le bureau des statistiques de la cité hanséatique. "Hambourg n'accueillera pas les jeux Olympiques et paralympiques. J'aurais préféré une décision différente, mais c'est clair et il faut accepter la décision", a déclaré le maire de Hambourg Olaf Scholz.

Quatre villes en course, dont Paris. Les résidents de Hambourg et de Kiel, site prévu pour les épreuves de voile, ont voté à 51,7% pour le non contre 48,3% pour le oui, selon le comptage de quelques 650.000 votes, un avantage insurmontable avant le décompte final, selon la même source. Hambourg doit se retirer de la course dans laquelle sont engagés Los Angeles, Paris, Rome et Budapest. Le CIO doit désigner la ville-hôte en septembre 2017.

Second échec pour l'Allemagne. Il s'agit du second échec d'une candidature allemande en l'espace d'un peu plus de deux ans après celle de Munich où la population avait rejeté la proposition pour les JO d'hiver 2022. En mars, le Comité olympique allemand (DOSB) avait choisi Hambourg aux dépens de Berlin pour représenter l'Allemagne parce qu'il s'attendait à un plus fort soutien de la population dans la cité hanséatique que dans la capitale.

En septembre, 63% de "oui". Un sondage organisé par le DOSB début novembre avait révélé un recul du oui à 56% par rapport aux 63% annoncés en septembre. Le DOSB, par la voix de son président Alfons Hörmann, avait multiplié cette semaine ses appels à un vote favorable, insistant sur "l'élan décisif" que produirait l'organisation d'un tel événement "pour le sport allemand à tous les niveaux".