Jérusalem : des milliers de musulmans prient à l'extérieur de l'esplanade des Mosquées

  • A
  • A
Jérusalem : des milliers de musulmans prient à l'extérieur de l'esplanade des Mosquées
Pour le quatrième jour consécutif, les milliers de fidèles protestent contre l'installation par Israël de détecteurs de métaux sur ce lieu saint. @ AFP
Partagez sur :

Pour le quatrième jour consécutif, les milliers de fidèles protestent contre l'installation par Israël de détecteurs de métaux sur ce lieu saint. 

Des milliers de fidèles musulmans ont prié mercredi soir pour le quatrième jour consécutif à l'extérieur de l'esplanade des Mosquées à Jérusalem pour protester contre l'installation par Israël de détecteurs de métaux sur ce lieu saint.

Entre temps, des affrontements entre forces de l'ordre israélienne et manifestants ont de nouveau eu lieu près de Shuafat, un camp de réfugiés palestiniens de Jérusalem-Est annexée. Un Palestinien accusé d'avoir lancé une bouteille incendiaire a été arrêté, a annoncé la police.Des heurts se sont également produits au barrage routier fortifié de Qalandia au nord de la ville, le principal point de passage entre la Cisjordanie occupée et Jérusalem, a ajouté la police qui n'a pas fait état d'arrestation.

"Journée de la colère". Israël a installé des détecteurs de métaux aux entrées de ce troisième lieu saint de l'islam, après une attaque qui a coûté vendredi la vie à deux policiers, tués par trois Arabes israéliens ayant ensuite été abattus. La police a affirmé que les assaillants arrivaient de l'esplanade des Mosquées, située dans la vieille ville de Jérusalem. Pour protester contre l'installation des détecteurs, les fidèles musulmans ne montent plus prier sur l'esplanade depuis dimanche à l'appel des autorités religieuses palestiniennes et les Palestiniens ont appelé à une "journée de la colère".
Sur ce site s'élèvent le dôme du Rocher et la mosquée al-Aqsa.

Une prière qui rassemble plus de 30.000 fidèles. À la fin de la prière mercredi soir, les musulmans ont scandé devant la porte des Lions: "par notre âme et notre sang, nous nous sacrifierons pour toi al-Aqsa" face à une haie de garde-frontières israéliens. Selon les médias, le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a ordonné l'installation de ces détecteurs et se trouve en visite à Budapest, a consulté les responsables des services de sécurité israéliens pour déterminer s'il fallait retirer ces détecteurs avant la prière du vendredi qui rassemble en général plus de 30.000 fidèles. D'anciens responsables la police cités par les médias estiment que faire passer aux détecteurs de métaux une telle foule risque de provoquer de graves affrontements.

Un statu quo qu'Israël assure ne pas vouloir modifier. Israël assure ne pas avoir l'intention de modifier les règles tacites d'un statu quo aux termes duquel les musulmans peuvent monter à toute heure sur l'esplanade et les juifs y pénétrer à certaines heures, mais sans pouvoir y prier. L'esplanade des Mosquées est également révérée par les juifs comme le Mont du Temple. Elle est bâtie sur le site du Temple juif détruit par les Romains en l'an 70 et dont l'unique vestige, le mur des Lamentations, est situé en contrebas.