Jérôme Kerviel rentre de Rome... à pied

  • A
  • A
Jérôme Kerviel rentre de Rome... à pied
@ Reuters
Partagez sur :

L'ancien trader de la Société générale a entamé une marche "contre la tyrannie des marchés" après sa rencontre avec le pape.

Jérôme Kerviel, condamné à une peine de prison pour avoir fait perdre plusieurs milliards d'euros à la banque, a entamé une marche à pied entre Rome et Paris après avoir rencontré le pape François, a affirmé son entourage. "C'est une marche contre la tyrannie des marchés, selon les mots mêmes du Saint-Père", a déclaré l'entourage de l'ancien banquier emblématique des dérives de la finance, confirmant une information publiée mercredi par le quotidien 20 Minutes.

15 à 30 kilomètres par jour. Jérôme Kerviel s'est brièvement entretenu le 19 février au Vatican avec le pape, à l'issue de l'audience générale Place Saint-Pierre. Il a ensuite décidé de rentrer à Paris en marchant, selon son entourage. Le trajet entre les deux capitales fait environ 1.400 kilomètres, et il a prévu des étapes de 15 à 30 km par jour et de dormir chez l'habitant, écrit 20 Minutes, affirmant qu'il se trouvait mardi en Toscane.

Bientôt sous les verrous ? A ce rythme, il ne devrait pas être arrivé à Paris le 19 mars, quand la Cour de cassation se prononcera sur son pourvoi. Condamné en première instance et en appel à la même peine de 5 ans d'emprisonnement dont 3 ferme et à un montant record de 4,91 milliards d'euros de dommages et intérêts, soit le total de la perte déclarée par la Société générale, Jérôme Kerviel risque l'incarcération à bref délai en cas de rejet du pourvoi.

INTERVIEW - Kerviel : "je vis de la solidarité"

RETOUR - Kerviel se pourvoit en cassation

LA DÉCISION - Kerviel condamné à trois ans ferme