Le Japon a décidé vendredi d'interrompre sa campagne de pêche à la baleine dans l'Antarctique cet hiver. Selon le ministre de l'Agriculture et de la Pêche, Michihiko Kano cette décision fait suite au harcèlement mené par l'association de défense de l'environnement Sea Shepherd. "Afin d'assurer la sécurité des membres d'équipage et des navires, le gouvernement est contraint de mettre fin à la campagne", a dit le ministre lors d'une conférence de presse.

Le fondateur canadien de Sea Shepherd, Paul Watson, s'est réjoui de cette décision, mais a averti qu'il n'allait pas baisser la garde. Chaque année, les militants pourchassent les baleiniers nippons pour empêcher la capture des cétacés.