Israël : très court répit à Gaza

  • A
  • A
Israël : très court répit à Gaza
Un membre des forces de sécurité du Hamas à Gaza.@ Reuters
Partagez sur :

Benjamin Netanyahou accepte de suspendre l'offensive pour la visite du Premier ministre égyptien.

Une nouvelle nuit et une nouvelle matinée d'intenses violences à Gaza. Mais quelques heures après de nouveaux raids de l'avion israélienne, le Premier ministre Benjamin Netanyahou a accepté de suspendre son opération pendant la visite vendredi du Premier ministre égyptien.

"Le Premier ministre Netanyahou a répondu favorablement à une demande égyptienne de cesser le feu pendant la visite à Gaza ce (vendredi) matin du Premier ministre égyptien, une visite censée durer environ trois heures", a précisé ce haut responsable sous couvert de l'anonymat. "Dans la réponse que nous avons transmise aux Egyptiens, Israël a indiqué que les forces israéliennes cesseraient le feu à condition qu'il n'y ait pas de tirs hostiles de Gaza vers Israël pendant cette période", a-t-il ajouté. 

A son arrivée, le premier ministre égyptien, Hicham Qandil a assuré que "l'Egypte va intensifier ses efforts pour mettre fin à cette agression et parvenir à une trêve durable". Il a visité un hôpital de Gaza en compagnie du chef du gouvernement du Hamas, Ismaïl Haniyeh, où il a vu des victimes des raids israéliens.

>>> A lire : Israël-Gaza : le conflit vu des deux côtés

"Il y a eu 130 frappes"

L'annonce d'une courte trêve intervient alors que l'aviation israélienne a mené de très nombreux raids sur la bande de Gaza, dont plusieurs ont frappé la ville même de Gaza, vendredi à l'aube, au troisième jour d'une intense offensive contre les groupes armés du territoire, selon plusieurs journalistes et des sources au sein des services de sécurité du Hamas.

gaza bandeau 930-310

© Reuters

"Depuis hier soir jusqu'à maintenant, il y a eu 130 frappes", a indiqué le porte-parole du ministère de l'Intérieur du Hamas, Islam Shahwan, mentionnant des "dizaines de frappes" sur Gaza vendredi matin.

19 Palestiniens et 3 Israéliens tués

Le bilan depuis le début de l'offensive "Pilier de la Défense" lancée mercredi après-midi, est de 19 Palestiniens tués, dont plusieurs enfants, et 235 blessés, selon le porte-parole des services d'urgence du Hamas, Adham Abou Selimya. Jeudi, trois Israéliens ont en outre été tués lorsqu'une roquette a touché de plein fouet un immeuble d'habitation dans le sud d'Israël.

>>> A lire : Israël-Hamas : les raisons de la colère

L'armée israélienne a indiqué avoir mené 466 raids aériens depuis le début de l'opération lancée avec l'assassinat ciblé du chef militaire du Hamas à Gaza, Ahmed Jaabari. Elle a confirmé que "les raids se poursuivent", indiquant par ailleurs que 11 roquettes avaient été tirées de Gaza sur Israël pendant la nuit. Au total, 280 roquettes ont été tirées vers l'Etat hébreu depuis mercredi, dont 131 ont été interceptées par le système anti-missile Iron Dome.