Israël : qu’est-ce qu’une colonie ?

  • A
  • A
Israël : qu’est-ce qu’une colonie ?
Partagez sur :

Focus sur ces implantations dans les territoires palestiniens de Gaza et de Cisjordanie.

Dimanche, prendra fin le moratoire sur les implantations en Cisjordanie. Signé le 25 novembre 2009, d'une durée de dix mois, ce moratoire limitait la construction sur les colonies en territoires palestiniens, où habitent quelque 300.000 colons israéliens.

Qu’est-ce qu’une colonie ? C’est une implantation juive construite par Israël dans les Territoires palestiniens occupés après la Guerre des Six jours en juin 1967. En 1967 justement, la résolution 242 votée par le Conseil de sécurité de l’ONU a appelé Israël à se retirer de ces territoires occupés.

Où sont-elles situées ? Les colonies sont situées à Gaza, en Cisjordanie, et à Jérusalem-Est (voir la carte ci-dessous). Les groupes de colonies situés le long de la Ligne verte – la ligne de cessez-le-feu de 1949 entre Israël et les pays voisins - et qu’Israël souhaite annexer dans le cadre d’un règlement final avec les Palestiniens sont appelés blocs. Ils regroupent près de 200.000 habitants. Outre ces grands blocs, il existe des plus petites colonies, dans la profondeur des territoires palestiniens. Elles sont généralement peuplées de colons très idéologiques. Certaines ne se composent que de quelques caravanes sur un sommet, avec des populations de l'ordre de la dizaine d'habitants.

Qui les dirige ? Les colonies sont réparties en trois zones. Dans la zone A, Gaza et les villes de Jéricho, Jénine, Qalqiya, Ramallah, Tulkarem, Naplouse et Bethléem, les autorités palestiniennes exercent les pouvoirs de police. Les zones B et C qui recouvrent la Cisjordanie sont sous contrôle israélien.

Pour quel enjeu ? Selon certains dirigeants israéliens, les colonies ont un enjeu stratégique pour perturber les activités terroristes. Elles permettent également d'offrir des espaces supplémentaires pour accueillir les nouveaux migrants. Pour les Palestiniens, elles constituent, en revanche, un moyen de s'approprier leurs territoires et de mettre à mal le traité de paix. De son côté, la communauté internationale les considère, en majorité, comme illégales (voir la résolution).

Quelle histoire récente ? En septembre 2005, Israël s’était retiré - unilatéralement et non sans mal - de la bande de Gaza, où étaient installés plus de 8.000 colons dans 21 implantations, et de quatre colonies du nord de la Cisjordanie.

La construction des colonies est l’un des principaux contentieux dans les négociations de paix en Israël et les Palestiniens. Vendredi, Israël s’est dit prêt à parvenir à un "compromis agréé par toutes les parties", concernant une prolongation du moratoire sur la construction dans les implantations de Cisjordanie.