Israël : les ultra-orthodoxes défilent

  • A
  • A
Israël : les ultra-orthodoxes défilent
@ REUTERS
Partagez sur :

Après un arrêt de la Cour Suprême, ils entendent affirmer la primauté de la Torah sur la loi civile.

Près de 120.000 Juifs ultra-orthodoxes ont manifesté jeudi après-midi en Israël pour fustiger l'intervention de la Cour suprême d'Israël dans les affaires religieuses, a indiqué la police, en précisant que les religieux continuaient d'affluer dans la Ville sainte. Ils étaient 100.000 à Jérusalem, alors qu'un autre défilé a réuni environ 20.000 personnes à Bnei-Brak, ville à population juive orthodoxe située près de Tel Aviv.

Il s'agit du plus important mouvement de colère des Juifs religieux depuis plus de 10 ans en Israël. Les manifestations, retransmises en direct à la télévision, ont complètement éclipsé l'annonce par le gouvernement d'un allègement du blocus de Gaza.

"C'est la Torah qui commande !"

L'effervescence des hommes en noir d'Israël répond à un arrêt de la Cour suprême interdisant la discrimination entre enfants ashkénazes et séfarades dans une école religieuse de la colonie juive d'Immanuel en Cisjordanie occupée. Les parents ashkénazes (originaires d'Europe centrale et de l'Est) refusent que leur progéniture aille en classe avec des fillette séfarades (d'origine orientale) malgré l'arrêt de la Cour suprême. Ils ont retiré leurs filles de l'école et doivent purger deux semaines de prison, la scolarisation étant obligatoire en Israël.

Sur les banderoles des manifestants, les slogans ne cessent de rappeler la primauté de la loi religieuse sur les règles laïques. "C'est la Torah qui commande !", pouvait-on lire sur les panneaux des protestataires. Ou encore, sur des autocollants: "J'affirme respecter davantage la Torah que les décisions de la Cour (suprême)".