Israël : grève générale annulée après un accord sur les salaires

  • A
  • A
Israël : grève générale annulée après un accord sur les salaires
L'aéroport israélien Ben Gourion en 2014.@ JACK GUEZ / AFP
Partagez sur :

Cette grève, qui devait débuter mercredi matin, aurait notamment troublé l'arrivée de milliers de pèlerins chrétiens à l'aéroport de Tel Aviv.

Le principal syndicat et le gouvernement israéliens sont parvenus tôt mercredi à un accord de dernière minute permettant d'éviter une grève générale, qui aurait affecté les pèlerinages de Noël en Terre sainte.

Accord "historique". L'accord conclu entre le ministre israélien des Finances Moshé Kahlon et le chef de la fédération israélienne des travailleurs (Histadrut), Avi Nissenkorn, trois heures seulement avant le début prévu de la grève, prévoit une augmentation des salaires dans le secteur public de 7,5% sur les trois ans et demi à venir, a indiqué le ministère. L'accord est "historique", car il réduit l'écart entre les hauts et les bas salaires, a réagi Moshé Kahlon. Les employés du secteur public recevront également une prime de 2000 shekels (470 euros) en deux versements. Ces mesures concerneraient environ un demi million d'employés, selo, un porte-parole du Histadrut.

Des milliers de pèlerins. Si un accord n'avait pas été trouvé, une grève générale aurait été observée mercredi à partir 5h (heure française) par des employés de l'aéroport international Ben-Gourion, du gouvernement, des hôpitaux, des écoles et des transports publics. Wadie Abou Nassar, porte-parole de groupes chrétiens de Terre Sainte, avait exhorté mardi les syndicats à épargner l'aéroport afin de ne pas perturber l'arrivée des milliers de pèlerins chrétiens en Terre sainte pour Noël.