Israël-Gaza : une trêve en suspens

  • A
  • A
Israël-Gaza : une trêve en suspens
@ Reuters
Partagez sur :

L'ESSENTIEL – Attendue mardi soir, elle devrait être reportée à mercredi, selon le Hamas. 

• Un bilan humain qui s'alourdit... Au moins 26 Palestiniens ont été tués dans de nouveaux raids mardi. Du côté israélien, un soldat de 18 ans a été tué dans la matinée par une roquette lancée de Gaza qui s'est abattue sur le sud du pays, a indiqué l'armée israélienne, qui enregistre son premier mort depuis le début de l'opération contre l'enclave palestinienne il y a sept jours. Dans la soirée, un autre civil israélien, employé par l'armée, est mort suite à un tir en provenance de Gaza.

israel bandeau 930

© Reuters

… tandis que les opérations se poursuivent. L'inquiétude est palpable au sein de l'Etat hébreu. Dans l'après-midi, une roquette à longue portée a explosé dans le bloc de colonies du Goush Etzion, près de Jérusalem, sans faire de blessé, pour la deuxième fois en quatre jours, selon la police. Au même moment, la branche armée du Hamas à Gaza a revendiqué le tir d'une roquette à longue portée M75 sur "Jérusalem occupée". Un immeuble de huit étages a été frappé de plein fouet par une roquette à Rishon LeTzion, la 4e ville d'Israël à 50 km de Gaza.

>>> A lire : Gaza : la vie quotidienne sous les bombes

ban ki moon 930

© Reuters

• Le ballet diplomatique se poursuit... Ces attaques ont eu lieu au moment où le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon commençait une visite en Isarël, en Egypte et dans les territoires palestiniens pour tenter de parvenir à un cessez-le-feu. La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton est arrivée mardi soir en Israël. "L'engagement américain pour la sécurité d'Israël est fort comme un roc et inébranlable. C'est pourquoi je pense qu'il est essentiel de susciter une désescalade de la situation à Gaza", a-t-elle affirmé durant une brève conférence de presse.

Dans la matinée, Benjamin Netanyahou a rencontré le ministre allemand des Affaires étrangères et lui a dit qu'Israël cherchait à assurer un accord de "long terme" qui garantirait la fin de la contrebande de roquettes vers la bande de Gaza. En visite à Jérusalem, où il a eu des discussions avec les dirigeants israéliens en vue d'obtenir une trêve, Ban Ki-moon a estimé qu'une "escalade supplémentaire" dans le conflit serait "un désastre pour la région".

… dans l'espoir d'une trêve. Au Caire, le président égyptien Mohamed Morsi "espère" qu'une trêve surviendra rapidement dans le conflit de Gaza. "Les efforts pour parvenir à un cessez-le-feu entre Palestiniens et Israélien, vont avoir des résultats positifs dans les prochaines heures", avait ajouté Mohamed Morsi, cité par Mena. Le président américain Barack Obama a remercié son homologue égyptien pour ses efforts en faveur d'une "désescalade" au Proche-Orient.

Selon la radio publique israélienne, la trêve -temporaire- devrait préluder à un accord de cessez-le-feu durable en vertu duquel les belligérants s'engagent mutuellement à stopper les frappes et les tirs de roquettes. Un mécanisme de surveillance serait mis en place par l'Egypte. Cet accord prévoit une levée partielle du blocus israélien, notamment l'extension de la zone de pêche en Méditerranée et du secteur réservé à l'agriculture aux abords de la barrière de sécurité frontalière. L'Egypte s'engagerait à empêcher les tirs contre Israël à partir du Sinaï égyptien et le Hamas s'engagerait auprès du Caire à œuvrer contre les opérations djihadistes salafistes dans le Sinaï.

>>> A lire : Israël : Tel-Aviv, "la bulle" vacille

gaza 930

© Reuters

Le Hamas se range derrière l'Egypte. Le Hamas, au pouvoir à Gaza, a tempéré mardi soir les rumeurs sur l'imminence d'une trêve avec Israël, soulignant qu'elle ne pourrait être annoncée que par l'Egypte et appelant les groupes armés palestiniens à "continuer à riposter aux crimes israéliens". "La partie israélienne n'a pas encore répondu, donc nous ne tiendrons pas de conférence (de presse) ce soir et nous devons attendre jusqu'à demain (mercredi)", a assuré Ezzat al Richk, un responsable du Hamas.