Isaac : état d'urgence en Louisiane

  • A
  • A
Isaac : état d'urgence en Louisiane
@ REUTERS
Partagez sur :

La tempête pourrait se transformer en ouragan. Trois nouveaux Etats américains sont en alerte.

Après un passage à Haïti et Cuba, Isaac déferle sur la Floride. La tempête balaye déjà le sud de l'Etat, où l'état d'urgence a été déclaré. Alors qu"Isaac pourrait bien se transformer en ouragan dans les prochaines 24 heures, trois autres Etats ont décrété l'état d'urgence : le Mississippi, l'Alabama et surtout la Louisiane, où le passage de l'ouragan Katrina, qui avait causé la mort de près de 1.800 personnes, est encore dans toutes les mémoires. Barack Obama a confirmé lundi soir l'alerte.

L'oeil (le centre) de la tempête a atteint l'archipel des Keys dimanche en fin de journée et doit traverser lundi l'est du golfe du Mexique, où plusieurs groupes pétroliers ont commencé à évacuer du personnel de leurs plates-formes.

La Floride est "prête"

Après avoir décrété l'état d'urgence dans son Etat, le gouverneur de la Floride, Rick Scott, a affirmé sur CNN que ses services étaient "prêts" à faire face aux intempéries, même s'il restait "très inquiet" des risques d'inondations sur la presqu'île, déjà saturée par les eaux d'une précédente tempête.

Le gouverneur de l'Alabama, Robert Bentley, a ordonné des évacuations dans les comtés de Mobile et Balwin, dans le sud, tandis que le gouverneur de Louisiane Bobby Jindal a conseillé à ses concitoyens d'évacuer les zones menacées par la tempête. "Nous encourageons chacun à se préparer dès à présent" à l'arrivée de la tempête, a déclaré l'élu dimanche dans un communiqué, insistant sur la nécessité pour chaque famille de faire des réserves d'eau, de nourritures non périssables, de produits d'hygiène, de vêtements et de médicaments en cas de traitement.

Le Parti républicain reporte sa convention

Les intempéries ont conduit le Parti républicain à reporter d'une journée sa convention nationale. Le rassemblement de Tampa (est de la Floride) devrait désormais commencer mardi au lieu de lundi. "Je pense que le mauvais temps va juste nous passer dessus lundi soir et que mardi se passera bien", a déclaré le maire de Tampa, Bob Buckhorn, rappelant que sa ville n'a pas été touchée par un ouragan depuis 90 ans et que ses services étaient "prêts au cas où ça arriverait".