Irene : des milliers de vols annulés

  • A
  • A
Irene : des milliers de vols annulés
@ REUTERS
Partagez sur :

 Revivez l'évolution de l'ouragan Irene et ses conséquences, samedi.

L'ouragan Irene a déferlé samedi sur la côte est des Etats-Unis. Déclassé en catégorie une, il est arrivé en Caroline du Nord samedi matin, heure locale, et devrait déferler dans les prochaines heures sur les côtes dans la direction de Washington, New York et Boston . A New York, plus de 370.000 personnes ont été évacuées. Barack Obama avait lui-même annoncé vendredi qu'il prenait cette tempête "très au sérieux",  écourtant ses vacances pour rentrer à Washington. Les compagnies aériennes ont annulé quant à elles près de 7.000 vols au cours du week-end et les trois grands aéroports de la région de New York ont fermé leurs pistes aux vols à l'arrivée samedi à 16h GMT.

22h45 : les aéroports de New York complètement fermés. Tous les aéroports de New York seront complètement fermés à compter de 22 heures (02h00 GMT) samedi. Cette mesure concerne les aéroports John F. Kennedy International, Newark et LaGuardia.

22h05 : Des milliers de vols annulés.Des milliers de vols ont été annulés et tous les réseaux de transport de métro et de bus de New York ont été suspendus samedi, à quelques heures de l'arrivée de l'ouragan. Un porte-parole d'Air France à Paris a indiqué que la compagnie ne prévoyait pas de reprendre ses vols vers et en provenance de New York avant lundi. Le service ferroviaire a aussi été diminué et la compagnie Amtrack prévoit de suspendre tout le trafic sur la côte Est dimanche.

21h55 : La vidéo postée par CNN de l'ouragan Irene, lors de son passage en Caroline du Nord :

21h35 : Plus d'un million de personnes évacuées dans le New Jersey. "Plus d'un million de personnes" ont obéi à l'ordre d'évacuation et se sont déplacées à l'intérieur des terres, dont 98% de la population de la petite ville de Cap May, directement située sur la trajectoire d'Irène, indique le gouverneur de l'Etat Chris Christie lors d'une conférence de presse. La ville d'Atlantic City, connue pour ses casinos, pourrait aussi être largement touchée par Irène, a-t-il dit, précisant que plusieurs centaines de personnes âgées refusaient d'en partir. Le gouverneur a demandé avec insistance aux vacanciers de quitter les plages.

21h30 : 12.000 lignes de téléphone hors service. Quelque 12.000 lignes de téléphones ne sont plus en service dans les Etats de la Caroline du Nord et de Virginie, indique l'autorité américaine des télécommunications, la FCC.

21h05 : 650.000 personnes privées d'électricité. Les autorités américaines ont annoncé que 650.000 foyers en Caroline du Nord et en Virginie étaient privés de courant, samedi.

19h40 : Obama visite un centre de crise à Washington. "Vous faites un magnifique travail, cela se voit", a indiqué le président aux personnes travaillant dans le Centre national de coordination des urgences mis en place au quartier général de la FEMA (Agence fédérale des secours d'urgence). "La situation est grave", a-t-il ajouté.

19h15 : Compte à rebours à New-York. La ville devrait être frappée samedi soir, avec des vents allant de 90 à 120 km/heure. Respectant les ordres d'évacuation, de nombreux habitants de la ville ont calmement trouvé refuge dans les 91 centres d'accueils ouverts depuis vendredi soir.

19h05 : Coincés à New-York. Sur la page Facebook d’Europe 1, une internaute, Valérie, raconte qu’elle et sa famille sont bloqués à New-York. "Nous n’avons un vol que le 31 aout. Personne ne nous aide ici. Beaucoup de difficultés pour trouver un hôtel. Les agences françaises ne nous remboursent aucun frais supplémentaire", écrit t-elle.

18h36 : "On ne pourra pas reprocher aux autorités de n'avoir rien fait". A New-York, les habitants appliquent les consignes du maire. Comme Frédéric, qui a laissé un message sur la page Facebook d'Europe 1. "Mon restaurant est fermé, aujourd'hui et demain et je reste a la maison comme demandé par le maire et le président" écrit t-il. Une autre internaute, Marie Reine, se félicite des mesures prises par les autorités. "J'ai vécu l'angoisse de Katrina puisque mon fils et sa famille vivaient et travaillaient à la Nouvelle-Orléans, ils ont perdu leur maison et ce qu'ils possédaient depuis 10 ans (…) quand arrive une catastrophe comme ça ,et il est normal de prévoir les secours ,évacuer les milliers de personnes ,si l'ouragan se dévie, tant mieux ,on ne pourra pas reprocher aux autorités de n'avoir rien fait !!!"

18h31 : L'ouragan Irène fait deux morts en Caroline du Nord. "Un homme est mort d'une crise cardiaque dans le comté d'Onslow alors qu'il installait des planches de bois sur ses fenêtres", a indiqué Tom Mather, un responsable des services d'urgence de la Caroline du Nord. Un autre homme est mort dans la nuit dans le comté Pitt, après que sa voiture a dérapé sur la chaussée détrempée et percuté un arbre.

17h40 : Le niveau de l’eau pourrait s’élever de 1,2 à 2,4 m sur la côte sud-est des Etats-Unis, au moment du passage d’Irene, selon le site Internet du Boston Globe.

17h20 : Une photo satellite de la Nasa montre l'évolution de l'ouragan Irene :

Photo satellite de l'ouragan Irene, par la Nasa.

© Capture d'écran du site de la Nasa


16h20 : Plus de 370.000 New Yorkais évacués. Plus de 370.000 New Yorkais ont reçu l'ordre d'évacuer, déclare le maire de New York Michael Bloomberg, appelant une nouvelle fois ses administrés à la plus grande prudence avant l'arrivée de l'ouragan Irène. "Ce n'est pas une plaisanterie, votre vie pourrait être en danger", ajoute-t-il, insistant une fois encore pour les personnes vivant dans les zones inondables respectent l'ordre d'évacuation qu'il leur a donné vendredi.

>>Voir la carte des zones d'évacuation à New York.

15h50 : Des sacs de sable distribués à Baltimore. Les autorités distribuent des sacs de sable aux habitants de Baltimore, une ville de la côte Est des Etats-Unis avec de nombreuses zones inondables, quelques heures avant l'arrivée de l'ouragan Irène, selon un journaliste de l'AFP. Des sacs remplis de sable ont déjà été posés le long de certains commerces du quartier, par crainte des inondations.

15h : 200.000 personnes privées d'électricité. Selon un porte-parole de l'opérateur Progress Energy, 200.000 riverains habitant principalement sur la côte sud de la Caroline du Nord sont désormais privés d'électricité.

14h : L'ouragan Irene est arrivé en Caroline du Nord. Il est arrivé samedi matin près du Cap Lookout, en Caroline du Nord, affaibli mais encore puissant, a annoncé le centre national des ouragans (NHC).
L'ouragan, déclassé en catégorie une, était accompagné de vents allant à 140 km/h, selon le NHC, organisme officiel installé à Miami.

Les vagues prennent de l'ampleur en Caroline du Nord :