Irak : début de l'offensive contre Hawija, bastion de l'État islamique

  • A
  • A
Irak : début de l'offensive contre Hawija, bastion de l'État islamique
Hawija est l'avant-dernière grande ville irakienne encore détenue par le groupe État islamique. (Image d'illustration)@ MARWAN IBRAHIM / AFP
Partagez sur :

Avant-dernière grande ville contrôlée par le groupe État islamique en Irak, Hawija fait l'objet d'une offensive des forces gouvernementales depuis mercredi matin.

L'offensive contre Daech se poursuit. Le Premier ministre irakien Haïder al-Abadi a annoncé jeudi le début de l'offensive contre Hawija, l'un des deux derniers bastions du groupe État islamique (EI) dans le pays, dans la province de Kirkouk, au nord-est. C'est l'avant-dernière grande ville irakienne encore détenue par le groupe État islamique.

"Première étape". "A l'aube d'une nouvelle journée, nous annonçons le lancement de la première étape de la libération de Hawija, conformément à l'accomplissement de notre engagement envers notre peuple de libérer tout le territoire irakien et de le purger des gangs terroriste de 'Daech'", affirme-t-il dans un communiqué.

"Salut à toutes nos forces, qui livrent plusieurs batailles de libération en même temps et qui remportent victoire après victoire et celle-ci en sera une autre, avec l'aide de Dieu", a-t-il affirmé. De violents bombardements d'artillerie étaient entendus jeudi matin et l'armée se dirigeait sur la localité de Sharqat, au sud-ouest de Hawija, qui compte 70.000 habitants. 

Contrôlée par l'EI depuis 2014. La région de Hawija, à 230 km au nord-est de Bagdad et 45 de la ville pétrolière de Kirkouk, a été une des premières régions contrôlée par l'EI en 2014. Considérée comme une poudrière, la ville se dispute entre communautés chiites et sunnite.