Ingérence russe : la riposte de Donald Trump

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'ancien patron du FBI a expliqué, point par point, comment Donald Trump lui avait demandé de la loyauté dans l'enquête sur la Russie. Le président américain a riposté par la voix de son avocat.

Cette fois-ci, Donald Trump ne s'est pas lancé dans une série de tweets, comme il en a l'habitude. Alors que James Comey, l'ancien patron du FBI, a détaillé comment le président américain lui avait demandé de la loyauté dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence russe, ce dernier a envoyé son avocat pour assurer sa défense.

Parole contre parole. Et la première défense de Trump, c'est parole contre parole. Son avocat a donc nié en bloc toutes les accusations qui portaient sur lui : "Le président n'a jamais sa loyauté à James Comey." "Le président n'a jamais demandé au directeur du FBI de lâcher l'enquête sur son ex-conseiller à la sécurité nationale, Michael Flynn."

"J'espère bien qu'il y a des enregistrements !" Qui ment ? Qui dit vrai ? Difficile à déterminer. Sauf, s'il y a des enregistrements, comme l'a suggéré Donald Trump dans un tweet menaçant il y a quelques semaines. "J'espère bien qu'il y a des enregistrements !", s'est exclamé James Comey. Et si Donald Trump réfute une à une les accusations de James, Comey, il retient aussi ses déclarations, quand ça l'arrange. L'ex-directeur du FBI avait notamment déclaré que le président américain n'avait jamais été personnellement visé par une enquête.

Donald Trump se fait discret. L'audience de James Comey a été très suivie à travers les Etats-Unis, jeudi. Donald Trump, lui, s'est fait très discret. "Nous sommes assiégés, mais nous allons nous battre", s'est-il contenté de commenter lors d'un discours.