Indépendance de l'Écosse : les célébrités choisissent leur camp

  • A
  • A
Indépendance de l'Écosse : les célébrités choisissent leur camp
Sean Connery dit "oui" à l'indépendance de l'Ecosse, Mick Jagger lui répond "non"@ reuters
Partagez sur :

YES OR NO - Alors que les Écossais se prononceront pour ou contre leur indépendance le 18 septembre prochain, de nombreuses célébrités ont déjà exprimé leur choix. 

Depuis l'annonce du référendum sur l'indépendance de l'Écosse en 2013, le camp du oui et le camp du non ont chacun lancé leur campagne. D'un côté, "Yes Scotland" pour prendre le large et de l'autre, "Better together campaign" pour rester dans le Royaume-Uni. Les célébrités participent aussi au débat, qu'elles soient écossaises ou non.

Lettre ouverte contre l'indépendance. Elles sont 200 personnalités à avoir signé une lettre ouverte appelant les Écossais à ne pas prendre leur indépendance. Cet appel a été mis en ligne jeudi, au lendemain du premier débat télévisé sur la question et où le leader indépendantiste, Alex Salmond, n'a pas brillé. "Nous voulons vous réaffirmer notre attachement à nos liens de citoyenneté, et exprimer notre espoir que vous votiez pour les renouveler. Ce qui nous unit est bien plus précieux que ce qui nous divise", déclarent les signataires aux Écossais. La lettre a reçu la griffe de quelques pointures, telles Mick Jagger, l'astrophysicien Stephen Hawking, les comédiens Mickael Douglas et Helena Bonham-Carter. 

Une célèbre romancière a aussi rejoint le camp du non, JK Rowling, l'auteur de la saga Harry Potter, qui vit à Edimbourg et a fait don de 1,2 million d'euros à la "Better Together Campaign". Le chanteur David Bowie et l'acteur écossais Ewan McGregor ont aussi exprimé leur souhait de voir l'Écosse rester dans le Royaume-Uni.

>> LIRE AUSSI - JK Rowling finance le non à l'indépendance

Sean Connery tient à son kilt. La campagne "Yes Scotland", pour sa part, a reçu un soutien de très grand poids : Sean Connery. L'ancien James Bond a déclaré : "La 'Yes Campaign' est centrée sur une vision positive de l'Écosse. Sur l'inclusion, l'égalité et les valeurs démocratiques, sur l'idée que le peuple d'Écosse est le meilleur gardien de son avenir". Il voit dans l'indépendance une possibilité pour sa région de "promouvoir notre héritage et notre excellente créativité". Ne vivant pas en Écosse mais fervent nationaliste, l'acteur à la retraite a promis de revenir vivre sur sa terre natale si celle-ci devenait indépendante. 

>> LIRE AUSSI - Gel de la taxe sur le whisky : Londres fait en geste envers l'Écosse