Inde : une bousculade fait 115 morts

  • A
  • A
Inde : une bousculade fait 115 morts
Des pèlerins sont morts par asphyxie et d'autres en se noyant, après être tombés dans la rivière.@ Reuters
Partagez sur :

EN IMAGES - Une des grandes fêtes hindouistes a tourné au drame après un mouvement de foule.

L’INFO. C’est une simple rumeur qui aurait causé le mouvement de foule meurtrier, selon les autorités locales. Une gigantesque bousculade survenue dimanche dans le centre de l’Inde, en marge d'une fête religieuse, a fait 115 morts et une centaine de blessés, a indiqué lundi la police. Un nouveau drame alors que déjà au mois de février, 36 personnes étaient mortes en marge de célébrations sur les bords du Gange, à Allahabad.

Une grande fête hindouiste. Dimanche, des millions de personnes s’étaient rendus dans tous les temples du pays pour fêter la fin de Navaratri, une fête en l'honneur de la déesse Dourga, qui symbolise la puissance et le triomphe du bien sur le mal. Sur les lieux du drame, près du temple de Ratangarh, dans l'Etat du Madhya Pradesh, jusqu'à 400.000 fidèles s’étaient massés.

Que s’est-il passé ? Au moment de la bousculade, quelque 20.000 personnes se trouvaient sur un pont enjambant la rivière Sindh, avait indiqué dimanche la police. Selon les autorités locales, une rumeur sur le possible effondrement du pont percuté par un tracteur aurait causé ce mouvement de foule. Des pèlerins sont morts par asphyxie et d'autres en se noyant, après être tombés dans la rivière.

Des témoins ont affirmé que la police a chargé la foule avec de lourds bâtons de bois, des lathis, ce que les forces de l'ordre ont démenti. "La police a chargé avec des lathis pendant la panique, ce qui a aggravé la situation et poussé de nombreuses personnes à sauter du pont", a expliqué Manoj Sharma, habitant d'un village proche, au Times of India. Toujours selon ce quotidien, la foule a jeté des pierres en direction de la police face à la lenteur des opérations de secours. La densité de la circulation a rendu difficile l'accès aux blessés et leur transport vers les hôpitaux.

Des indemnités pour les familles. Le ministre en chef de l'Etat, Shivraj Singh Chouan, a annoncé une indemnisation de 150.000 roupies (2.000 euros) pour les familles des personnes mortes dans l’accident et 50.000 roupies (600 euros) pour les proches des blessés.