Inde : Nouveaux échanges de coups de feu sur la base attaquée samedi

  • A
  • A
Inde : Nouveaux échanges de coups de feu sur la base attaquée samedi
@ NARINDER NANU / AFP
Partagez sur :

Des coups de feu ont retenti dimanche après-midi dans une base aérienne du nord de l'Inde, où 11 personnes ont péri samedi dans une attaque menée par un commando islamiste présumé.

Les attaques ont repris, dimanche, dans une base aérienne de l'armée indienne près de la frontière pakistanaise. "Nous pensons qu'un ou deux terroristes sont toujours retranchés" dans la base, a déclaré le chef de la police de Pathankot, dans l'Etat du Pendjab. "Ils tirent de façon intermittente", a-t-il précisé.

Plus de six heures de fusillade samedi. La veille, un groupe d'islamistes présumés avait attaqué cette même base. La fusillade avait duré plus de six heures, se soldant par la mort de cinq assaillants et de deux gardes. Il s'agissait déjà de l'attaque la plus grave en Inde depuis plusieurs années. La base visée abrite plusieurs avions de combat.

Etat d'alerte depuis vendredi. Le Jaish-e-Mohammed, interdit au Pakistan, combat l'Etat indien dans la région himalayenne du Cachemire, disputée par l'Inde et le Pakistan, où un conflit séparatiste a fait quelque 100.000 morts. Les autorités avaient déjà déclenché l'état d'alerte dans le Pendjab vendredi, après le vol d'une voiture conduite par un haut responsable policier par cinq hommes armés en treillis militaire. Le véhicule a été ensuite retrouvé abandonné sur la grande route Pathankot-Jammu, un important axe reliant le Cachemire aux plaines d'Inde.