Incendies en Espagne : 2 pompiers tués

  • A
  • A
Incendies en Espagne : 2 pompiers tués
@ Reuters
Partagez sur :

Aux Canaries, plus de 900 personnes ont aussi dû être évacuées par bateau.

Le bilan s'alourdit alors qu'un incendie géant ravage toujours l'Espagne. Un deuxième pompier, blessé lors d'une intervention dans la région d'Alicante dimanche, est mort lundi. Un décès qui porte à deux le nombre de pompiers morts dans les incendies qui ont débuté vendredi.

>> Lire aussi : un incendie géant ravage les Canaries.

C'est lors d'une intervention dans une zone forestière à Torre de Maçanes qu'un des pompiers est mort dimanche en combattant le feu. Trois autres soldats du feu avaient été hospitalisés après l'intervention périlleuse. Un des blessés "est décédé" et les deux autres sont toujours hospitalisés, a indiqué une porte-parole de la préfecture d'Alicante.

Un parc classé ravagé

Du nord au sud du pays, de multiples incendies, nourris par le vent et la canicule, ont brûlé ce week-end des milliers d'hectares de forêts et broussailles à travers l'Espagne. Les deux îles les plus touchées de l'archipel des Canaries sont Tenerife, destination touristique majeure, et La Gomera, où s'étend le parc naturel de Garajonay.

Ce parc abrite des espèces végétales rares rappelant les forêts subtropicales de l'ère tertiaire, dont plusieurs centaines d'hectares ont déjà brûlé depuis la semaine dernière. Dans ce parc classé au patrimoine mondial de l'Unesco, où le feu qui s'était déclaré le 4 août, 800 hectares ont été dévastés.

900 personnes évacuées par la mer

Dans cette île de Gomera, plus de 900 personnes ont été évacuées par la mer dans la nuit de dimanche à lundi. La mer est en effet devenue la seule issue à l'heure où la fumée s'engouffre dans la route descendant de la montagne. "Cette nuit, 3.000 personnes ont été évacuées de la zone de Valle Gran Rey", a indiqué une porte-parole des services d'urgence des Canaries. Depuis le début des incendies, plus de 4.700 personnes ont été évacuées, dans les deux îles montagneuses de La Gomera et Tenerife.

"Le feu reste actif et dix moyens aériens, avions et hélicoptères, devraient intervenir dans la journée", a précisé une porte-parole des services d'urgence des Canaries. Après une sécheresse sans précédent depuis environ 70 ans, l'Espagne vit cet été ses incendies les plus dévastateurs des dix dernières années : entre le 1er janvier et le 5 août, 132.300 hectares de végétation ont brûlé à travers le pays, selon le ministère de l'Agriculture.