Incendie sur un ferry : "on a tenu pour les enfants"

  • A
  • A
Incendie sur un ferry : "on a tenu pour les enfants"
@ AFP/FILIPPO MONTEFORTE
Partagez sur :

TEMOIGNAGE E1 - Un ferry a pris feu au milieu de la mer Adriatique, provoquant la mort de dix personnes. Une rescapée française raconte les longues heures en attendant son sauvetage.

Maria, une Franco-grecque, fait partie de 427 personnes qui ont pu être secourues dimanche et lundi après l'incendie à bord du ferry "Norman Atlantic". La catastrophe a fait au moins dix morts, dans un bilan donné après la fin des opérations de sauvetage qui ont duré près de 24 heures.

"Tout était en feu". Le feu a pris dans les ponts inférieurs, probablement au niveau d'un garage où se trouvaient des camions. Vers 5h du matin dimanche, Maria s'est rendu compte d'un problème alors qu'elle se trouvait en cabine avec sa famille. "On a senti l'odeur du brûlé et on s'est habillés le plus vite et le plus chaudement possible", raconte-t-elle.

Maria garde des souvenirs difficiles de ces longues heures d'attente. "On est sortis et tout était en feu, la mer était très agitée", ce qui a considérablement compliqué les opérations de secours. La passagère, son mari et ses deux enfants ont été hélitreuillés lundi matin.

>> VOIR AUSSI - Les images du drame

Ne pas craquer, pour les enfants. Dans la catastrophe, des liens se sont noués entre les passagers, se console Maria. "On était tout le temps tous ensemble, il y avait beaucoup de solidarité" à bord du "Norman Atlantic". "Avec tous les passagers, nous ne nous sommes pas séparés".

Plus tard, Maria a pu s'abriter "dans la cabine du pilote, au chaud". Mais plusieurs explosions ont ravivé la peur chez celle qui estime "avoir eu beaucoup de chance". Seule la présence de ses enfants l'a empêchée de paniquer. "Il faut trouver la force de surmonter ça" pour ne pas les effrayer davantage, raconte-t-elle. Désormais, elle et sa famille sont en route pour Corfou en Grèce, où ils pourront retrouver la terre ferme et le calme après 48 heures difficiles.