Immense succès public, les pontons de Christo en Italie ont fermé

  • A
  • A
Immense succès public, les pontons de Christo en Italie ont fermé
Les passerelles reliaient deux îles dans le nord de l'Italie.@ MARCO BERTORELLO / AFP
Partagez sur :

L'installation, qui a fermé dimanche à minuit, va être démontée en 24 heures avant d'être recyclée. 

Les passerelles orange de Christo sur le lac d'Iseo ont fermé dimanche soir, après avoir attiré plus de 1,2 million de personnes, près de trois fois plus que prévu, dans ces montagnes verdoyantes d'ordinaire paisibles du nord de l'Italie.

Recyclage. À minuit, les trois kilomètres de "Floating Piers" (pontons flottants) recouverts d'un tissu jaune orangé contrastant avec le vert sombre du lac et reliant l'île de Monte Isola et celle, toute petite, de San Paolo, ont été définitivement fermés. Les 200.000 cubes de polyéthylène doivent être démontés dans les 24 heures et rapidement recyclés, ont assuré les organisateurs.

15 millions d'euros. Comme pour chaque oeuvre de Christo, qui avait emballé le Pont-Neuf à Paris ou le Reichstag à Berlin, la visite était gratuite : l'installation, qui a coûté 15 millions d'euros, a été financée par la vente de dessins et maquettes préparatoires.