Hugo Chavez embaumé pour mieux durer

  • A
  • A
Hugo Chavez embaumé pour mieux durer
@ REUTERS
Partagez sur :

Il sera inhumé vendredi sous les yeux de milliers de Vénézuéliens et de nombreux chefs d'Etat.

Dernier tour de piste pour Hugo Chavez. Alors que la dépouille du président vénézuélien est actuellement exposée à Caracas, son inhumation aura lieu vendredi. En impeccable costume militaire vert olive, cravate noire, coiffé de son légendaire béret rouge, l'emblématique "Commandante", arbore un visage serein, figé dans la mort, à travers la vitre qui recouvre son cercueil.

Un cercueil ouvert jusqu'à mi-corps. Des milliers de Vénézuéliens ont fait la queue pendant des heures, pour pouvoir apercevoir, un instant, la dépouille du chef d'Etat, exposée dans le hall du Salon d’honneur de l'Académie militaire de Caracas.

07.03-queue-chavistes

Un drapeau vénézuélien recouvre le cercueil de bois clair, flanqué par une garde d'honneur de l'armée de Terre, de la Marine, de l'armée de l'Air et de la Garde Nationale. Le cercueil est ouvert jusqu'à mi-corps, la partie supérieure laissant voir la tête et le torse d’Hugo Havez.

Caracas Ville fantôme. Caracas s’apprête à enterrer son président. La ville, en, deuil, en est devenue étrangement calme. C’est ce que constate l’ancien diplomate, Milos Alcalay, au micro d’Europe 1. "Je suis surpris, car Caracas est une ville qui a un trafic intense", explique-t-il.

"Mais là, la ville est vide. Pourtant tout est ouvert : les banques, les hôtels, les restaurants, mais les non-chavistes préfèrent quand même être très discrets à cause de leur crainte que des violences explosent", constate-il.

Beaucoup de mystère autour de l’enterrement. Des milliers de vénézuéliens devraient faire route demain vers Caracas pour assister aux funérailles. Mais les autorités par intérim ne fournissaient jeudi après-midi encore aucune information sur le déroulement des funérailles qui doivent avoir lieu à partir de 11 heures, soit 17h30 en France.

Chavez embaumé comme "Lénine". Le corps de l'ancien président vénézuélien sera par ailleurs "embaumé", a annoncé jeudi le président par intérim du pays, Nicolas Maduro. "Le corps du président Chavez sera embaumé comme Ho Chi Minh, comme Lénine", a déclaré M. Maduro après avoir également indiqué que la dépouille de l'ex-président, dont les funérailles d'Etat auront lieu vendredi, sera exposée au public "au moins sept jours de plus".

07.03-chavez-gardes

Des "invités" de marque. De nombreux chefs d’Etat sud-américains, mais aussi le président iranien Mahmoud Ahmadinejad ou encore l'homme fort du Bélarus, Alexandre Loukachenko, devraient faire le déplacement. Trois dirigeants latino-américains considérés comme ayant été très proches d'Hugo Chavez étaient déjà présents jeudi au Venezuela. Il s'agit du Bolivien Evo Morales, de l'Argentine Christina Kirchner et de l’Uruguayen José Mujica.

D'autres présidents de pays du continent ont confirmé leur présence d'ici à vendredi. Ce sont notamment le président mexicain Enrique Peña Nieto, la Brésilienne Dilma Rousseff, le Colombien Juan Manuel Santos, l’Équatorien Rafael Correa, le Chilien Sebastian Piñera, le Péruvien Ollanta Humala, le dirigeant du Nicaragua Daniel Ortega, le Panaméen Ricardo Martinelli et le président du Salvador Mauricio Funes. Parmi les Caribéens, les présidents haïtien Michel Martelly et dominicain Danilo Medina ont annoncé leur déplacement. Au sein de l'Union européenne, aucun chef d'Etat n'a annoncé sa présence. La France dépêchera son ministre des Outre-mer, Victorin Lurel.

Le doute sur un représentant de Cuba. Cuba n'a pas encore indiqué si le président Raul Castro se rendrait au Venezuela, mais les liens politiques et économiques très étroits unissant Caracas et La Havane, laissent penser qu'il sera présent. Une venue de Fidel Castro, véritable père spirituel de Chavez, semble en revanche peu probable en raison d'un état de santé qui le contraint à limiter ses activités.