HSBC : ils imitent une scène de décapitation et se font licencier

  • A
  • A
HSBC : ils imitent une scène de décapitation et se font licencier
@ Capture d'écran vidéo The Sun
Partagez sur :

HUMOUR BRITANNIQUE ? - Six salariés britanniques de la banque HSBC ont été licenciés par leur employeur après avoir publié une vidéo reprenant les codes des scènes de décapitation filmées par l'organisation Etat islamique.

La blague de mauvais goût leur a coûté cher. Six employés de la banque HSBC, réunis lors d'un séminaire d'entreprise à Birmingham, se sont prêtés à un jeu qui leur a finalement coûté leur poste, rapporte le blog Bigbrowser du Monde. Réunis devant la caméra, cinq d'entre eux ont revêtu des cagoules et des combinaisons noires, tandis qu'un de leur collègue, habillé d'une tenue orange propre aux prisonniers de l'organisation Etat islamique (EI) promis à une exécution, jouait le rôle du condamné. L'un des "bourreaux" fictifs brandit alors un cintre, comme les djihadistes de l'Etat islamique tiennent le couteau avec lequel ils exécutent leurs otages.

Nul besoin de dire que la direction de la banque n'a pas du tout apprécié la tentative d'humour lorsqu'elle a découvert la vidéo. Déjà dans la tourmente après le scandale d'évasion fiscale qui a éclaboussé la banque, HSBC a publié rapidement un communiqué qualifiant cette vidéo "d'abjecte".

D'autant plus abjecte que la Grande-Bretagne a payé un lourd tribut face à l'EI. En 2014, Alan Henning et David Haines, tous deux sujets de la Couronne, avaient été pris en otage puis exécutés par les djihadistes.  La banque HSBC, elle, a annoncé récemment des dizaines de milliers de suppressions de postes après les lourdes pertes subies ces dernières années.