Hongrie : l'Opéra annule quinze représentations de "Billy Elliot" après une campagne homophobe

  • A
  • A
Hongrie : l'Opéra annule quinze représentations de "Billy Elliot" après une campagne homophobe
Le film sorti en 2000 raconte l'histoire d'un ado qui choisit de se consacrer à la danse classique plutôt qu'à la boxe.@ Capture d'écran
Partagez sur :

Selon un journal conservateur proche du gouvernement, cette production risquait de transformer les petits garçons hongrois en "homosexuels". 

L'Opéra national hongrois a annoncé jeudi avoir dû annuler quinze représentations de la comédie musicale Billy Elliot à Budapest à la suite d'une campagne de presse homophobe.

"La campagne négative des dernières semaines à l'égard de la production Billy Elliot a fait chuter la vente de billets de manière importante", a expliqué le directeur de l'institution Szilveszter Okovacs, cité par le journal hongrois en ligne 444.hu.

De vives attaques de la presse. Inspirée du film éponyme du réalisateur britannique Stephen Daldry (2000), la comédie musicale Billy Elliot raconte l'histoire d'un adolescent de milieu modeste qui choisit de se consacrer à la danse classique plutôt qu'à la boxe, devenant finalement danseur étoile. La mise à l'affiche de ce spectacle a donné lieu à de vives attaques du journal Magyar Idok, proche du gouvernement ultraconservateur de Viktor Orban. Le quotidien a notamment affirmé que cette production risquait de transformer les petits garçons hongrois en "homosexuels".

Pressions politiques et économiques. Pour 444.hu, l'annulation du spectacle ressort davantage de pressions politiques que de raisons économiques, les préventes ayant été un succès, selon ce journal en ligne indépendant. Les campagnes à caractère homophobe se sont multipliées ces dernières semaines en Hongrie. Mardi, l'hebdomadaire Figyelö, également proche de Viktor Orban, avait publié une liste de chercheurs de l'Académie hongroise des sciences accusés de travailler notamment sur les droits des homosexuels.