Homosexualité : la Russie n'aime pas le "prosélytisme"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - L'ambassadeur de la Russie en France affirme que les Jeux olympiques seront "une grande fête".

INTERVIEW E1 - Pour Alexandre Orlov, ambassadeur de Russie en France, les Jeux olympiques de Sotchi sont le "triomphe" de son président, Vladimir Poutine et de l'olympisme.

"Les Jeux sont confiés par le comité olympique international à un pays qui relève ce défi. C'est bien sûr aussi le triomphe du président Poutine mais aussi de tout le peuple russe qui est derrière", a-t-il affirmé. "La Russie est depuis longtemps retournée sur la scène internationale. Mais pour nous les Russes, les JO, c'était quelque chose de formidable. On a rêvé de ça depuis longtemps. Jamais la Russie n'avait eu les JO d'hiver. Pour nous, c'est une grande fête", a-t-il assuré.

La Russie n'aime pas le "prosélytisme". Quant aux questions des discriminations, "tous les gens sont libres d'avoir leur orientation sexuelle" lors de ces JO, a précisé l'ambassadeur de Russie en France. "Tout ce que nous ne voulons pas c'est faire du prosélytisme auprès des jeunes. Une embrassade, ça ne gêne personne. Si vous allez plus loin, ça peut gêner… Mais c'est un faux problème", a-t-il assuré.

>>> Retrouvez l'intégralité de l'interview sur Europe1.fr.

sur le même sujet, sujet,

JEUX A LA RUSSE - Poutine : Sotchi, la prunelle de ses Jeux

DOC - Quand les Etats-Unis "choisissent" les ministres ukrainiens

WEB - Sotchi en état de siège numérique

SPORT - Les Russes, nos meilleurs ennemis

VIDEO - HRW dénonce les violences homophobes