Hollande : "J'ai rappelé à Poutine que les frappes doivent concerner Daech"

  • A
  • A
Hollande : "J'ai rappelé à Poutine que les frappes doivent concerner Daech"
@ AFP/TOBIAS SCHWARZ
Partagez sur :

Lors d'une conférence conjointe en marge d'un sommet sur l'Ukraine, François Hollande et Angela Merkel ont abordé le sujet sensible de la Syrie.

Lors d'une conférence conjointe en marge d'un sommet sur l'Ukraine, François Hollande et Angela Merkel ont abordé le sujet sensible de la Syrie. La chancelière allemande a tenu à démentir "toute divergence de vue avec Paris sur Bachar al-Assad", contrairement à certaines de ses déclarations, qui auraient pu laisser penser le contraire, le 24 septembre à Bruxelles. "J'ai rappelé à Vladimir Poutine que les frappes en Syrie doivent concerner Daech et uniquement Daech", a martelé le président français. "Nous lui avons dit très clairement que Daech était l'ennemi et qu'il s'agissait de le combattre", a confirmé Angela Merkel, précisant que la solution politique en Syrie "devait refléter, prendre en compte les intérêts de l'opposition" au régime de Damas, visée par Moscou.

Plus tôt dans la journée, la coalition internationale d'intervention en Syrie, menée par les Etats-Unis, avait déjà vivement condamné les dernières opérations de Moscou. Ce dernier continue à assurer viser Daesh lors de ses raids, et non d'autres groupes d'opposition au régime syrien.