Hawaï se prépare à une attaque nucléaire de la Corée du Nord

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Situé à équidistance entre Washington et Pyongyang, le 50ème État américain observe l'escalade des menaces entre Donald Trump et Kim Jong-Un avec inquiétude.

Alors que Donald Trump et Kim Jong-Un n'en finissent plus de se provoquer sur d'éventuelles frappes nucléaires, l'inquiétude gagne Hawaï. En effet, le 50ème État américain, situé à équidistance de Washington et de Pyongyang, est dans une position inconfortable. Et l'île prend ses précautions.

Quinze minutes pour se mettre à l'abri. Si la Corée du Nord lance un missile intercontinental, il lui faudra 20 minutes avant d'atteindre Hawaï. Le commandement militaire américain aura alors besoin de cinq minutes pour déterminer la direction prise par la bombe. Cela laisse un quart d'heure aux habitants pour se mettre à l'abri.

Les autorités américaines testent sur l'île un système d'alerte avec sirènes et hauts-parleurs. L'agence qui gère habituellement les catastrophes naturelles diffuse actuellement des brochures et des spots télévisés pour expliquer la conduite à tenir. Parmi les consignes données : avoir chez soi suffisamment d'eau et de nourriture pour deux semaines, et trouver un refuge le plus vite possible.

Pas de place pour tout le monde dans les abris. Honolulu prévoit de rénover ses abris antiatomiques, trop peu nombreux aujourd'hui pour accueillir toute la population. La guerre froide se rappelle à la mémoire d'Hawaï. Selon un habitant interrogé sur CNN, le mieux serait que Kim Jong-Un et Donald Trump gardent la tête froide