Haïti : "Rien n’a été fait"

  • A
  • A
Haïti : "Rien n’a été fait"
Partagez sur :

Des sismologues avaient prévu la catastrophe. Les autorités haïtiennes sont pointées du doigt.

Alors qu’Haïti n’en finit plus de compter ses morts, presque une semaine après le séisme qui ravagé une grande partie de la capitale Port-au-Prince et une bonne partie du pays, une polémique surgit. Car le tremblement de terre était prévisible, en raison de la proximité d'une faille "décrochante" qui traverse les Caraïbes, comme l’a rappelé Jean-Paul Montagnier, sismologue à l’Institut de physique du Globe à Paris.

Un sismologue haïtien, Daniel Mathurin, s’est montré très critique vis-à-vis des autorités haïtiennes. "Le président n’y a pas cru. Nous avons prévenu le gouvernement, le gouvernement dominicain l’a prévenu aussi. Ils n’ont pris aucune disposition", a-t-il déploré lundi sur Europe 1. "Et voilà pourquoi nous avons autant de morts en Haïti. Rien n’a été fait."

Des chercheurs de "l’université Purdue, aux Etats-Unis, avaient prévu qu’on allait avoir en 2010 un tremblement de terre", a-t-il encore assuré. "Il y’avait 22 dispositions à prendre. Les Dominicains en ont pris 20".

Le sismologue a pris deux exemples. "Réviser tous les bâtiment non-sismiques, et faire de la formation à la population. (…) Et effectivement, quand ça s’est produit à Santo Domingo, tous les gens, très disciplinés, sont sortis dans la rue, et ils ont eu zéro mort."

Ecoutez l’intervention de Daniel Mathurin sur Europe 1 :


> Europe 1 s'associe à la Croix-Rouge française pour venir en aide à la population haïtienne, victime du séisme. Pour faire un don, cliquez ici.