Hadzic devant le TPIY

  • A
  • A
Hadzic devant le TPIY
Goran Hadzic, l'ex-chef des Serbes de Yougoslavie, comparaît pour la première fois à La Haye lundi.@ REUTERS
Partagez sur :

L'ex-chef des Serbes de Yougoslavie comparaît lundi pour la première fois à La Haye.

C'était le dernier fugitif recherché par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY). Goran Hadzic, l'ancien responsable des Serbes de Croatie, comparaît pour la première fois lundi devant le tribunal.

De quoi est accusé Goran Hadzic ?
Goran Hadzic doit répondre de 14 chefs d'accusation pour des crimes contre l'humanité et des crimes de guerre commis pendant la guerre de Croatie entre 1991 et 1995. Son nom reste associé au massacre de l'hôpital de Vukovar, à l'est de la Croatie, en novembre 1991, au cours duquel 264 civils, Croates et autres non-Serbes avaient été abattus par les forces serbes.

"Hadzic devra répondre de la mort de centaines de personnes et du déplacement forcé de milliers d'entre elles", a expliqué le procureur du TPIY Serge Brammertz. Il a par ailleurs annoncé le dépôt d'un acte d'accusation "amendé" venant "compléter et clarifier les charges" retenues contre Goran Hadzic.

Que s'est-il passé depuis son arrivée à La Haye ?
Goran Hadzic a été transféré vendredi de Belgrade aux Pays-Bas, où il a été remis au TPIY. Il est arrivé peu après 14 heures à la prison du TPIY. Dans l'après-midi, l'ancien chef des Serbes de Yougoslavie a été informé de ses droits et s'est entretenu avec un avocat. Ses empreintes digitales devaient ont été relevées et une photographie d'identité prise.

A quoi sert l'audience de lundi ?
Il s'agit d'une audience de comparution initiale. Goran Hadzic peut plaider coupable ou non coupable des charges qui pèsent contre lui. S'il le souhaite, il pourra bénéficier d'un délai de 30 jours avant que la question ne lui soit à nouveau posée. S'il plaide coupable, aucun procès n'aura lieu et les juges prononceront une peine.

"L'audience de comparution initiale sera menée par le juge O-Gon Kwon lundi à 16 heures, dans la salle d'audience I", avait précisé John Hocking, greffier du TPIY. Selon l'avocat qui représentait Hadzic devant la justice serbe, Toma Fila, c'est l'avocat Vlada Petrovic qui est en charge de sa défense lors de cette comparution.