Grims-quoi ? Grimsvötn !

  • A
  • A
Grims-quoi ? Grimsvötn !
Le Grimvötn est entré en éruption samedi dernier.@ REUTERS
Partagez sur :

Encore un volcan au nom imprononçable… Europe1.fr vous fait une petite leçon d’islandais.

- "C’est terrible ce qui se passe avec le Grimsvötn. Non ?".

- "Hm, Hm… Grimsvö-quoi ?"

Pour éviter de vous retrouver dans l’embarras devant vos amis ou collègues, Europe1.fr vous donne un petit cours de prononciation islandaise. On a testé pour vous : verdict tout le monde peut y arriver.

Le "Grimsveut'neu". Allez, on répète lentement : Grims-veut'-neu. Et voilà vous savez prononcer le nom du dernier volcan à la mode. En fait, il suffit de connaître une petite astuce pour s’en sortir : "en Islandais, le [ö] se prononce [eu]", nous explique-t-on à l’ambassade d’Islande. Une fois cette petite leçon de phonétique retenue, tout devient plus simple…

Une histoire de lacs. C’est bien gentil de savoir prononcer le nom du volcan, mais ce qui est vraiment sympa, c’est de savoir ce qu’il signifie. Et c’est très simple : Grimsvötn veut dire : les lacs de Grimur. Et que signifie Grimur ? "Rien, c’est simplement un prénom", nous indique-t-on à l’ambassade d’Islande.

Une histoire de glacier. Et pourquoi avoir baptisé ainsi ce volcan ? Simplement parce qu’il s’agit du nom donné aux "lacs volcaniques autour du volcan, situés sur le glacier Vatnajökul", à prononcer Vat-na-jeu-kul et qui signifie "le glacier des lacs". Oui, il y a une logique.

Vous voilà parés pour parler du Grimsvötn en toute décontraction. Un nom quand même plus simple que celui de l’an dernier, l’Eyjafjöll, dont on n’a pas vraiment retenu la prononciation…