Grèce : une mosquée, monument ottoman, endommagée par un incendie

  • A
  • A
Grèce : une mosquée, monument ottoman, endommagée par un incendie
Le sinistre pourrait avoir été provoqué par "une étincelle" sur le chantier.@ Alexandra GIDIKA / Eurokinissi / AFP
Partagez sur :

Les premiers éléments de l'enquête laissent penser à un incendie provoqué par les travaux en cours dans le bâtiment.

Un incendie a causé d'"importants dégâts" à la mosquée de Beyazit, un monument ottoman du 15ème siècle situé à Didymoticho, en Thrace, dans le nord-est de la Grèce, dans la nuit de mardi à mercredi, a appris l'AFP auprès des pompiers. La piste d'un incendie volontaire n'est pour l'instant pas évoquée par les autorités.

Une "pièce très importante du patrimoine culturel du pays". Relevant que cet édifice "est une pièce très importante du patrimoine culturel du pays", le ministère grec de la Culture a fait part de sa "détermination à mener à bien" sa restauration, engagée en 2016 avec un soutien financier européen. "Nous attendons des autorités grecques qu'elles déterminent les causes" du sinistre, a pour sa part réagi le ministère turc des Affaires étrangères. Il a proposé toute l'aide nécessaire à la Grèce pour la préservation du monument, rappelant la coopération établie entre les deux pays pour préserver leur patrimoine commun.

L'incendie provoqué par les travaux ? Selon les premiers éléments, le feu, circonscrit tôt mercredi, a été provoqué par des travaux de restauration en cours dans le bâtiment, a expliqué Nathanaïl Rigas, directeur régional des pompiers en Thrace. "Pour le moment, nous n'avons aucun indice montrant qu'il s'agisse d'un incendie volontaire mais une enquête est en cours pour en établir les causes, toutes les pistes sont étudiées", a-t-il déclaré à l'AFP.

Paraskevas Patsouridis, le maire de Didymoticho, a déploré "les importants dégâts subis par le toit en bois du monument", tout en soulignant qu'"il n'y avait pas de travaux en cours à 3 heures heure locale (2 heures, heure française), quand l'incendie a éclaté".

La plus grande mosquée de l'Europe du Sud-Est. Selon la police, le sinistre pourrait avoir été provoqué par "une étincelle" à la suite d'un petit incendie qui avait éclaté dans la journée de mardi à l'extérieur du bâtiment et avait été rapidement circonscrit. Fermée depuis des décennies, la mosquée de Beyazit, qui ne fonctionnait pas en tant que lieu de culte, est considérée comme la plus grande mosquée de l'Europe du Sud-Est et un monument culturel d'une architecture unique et de valeur historique. En Thrace, une région située près de la frontière gréco-turque, vit une minorité musulmane de souche turque qui compte près de 100.000 membres.