Grèce : attentat contre l'austérité à Athènes

  • A
  • A
Grèce : attentat contre l'austérité à Athènes
Les équipes de police enquêtent sur un attentat à Athènes@ Reuters
Partagez sur :

DERNIÈRE MINUTE - Une voiture piégée a explosé devant le siège de la Banque de Grèce. Aucune victime n'est à déplorer.

L'INFO. Une explosion a retenti au centre d'Athènes jeudi matin. Une voiture piégée a provoqué une forte déflagration devant le siège de la Banque de Grèce dans le centre d'Athènes, sans faire de victime. Juste à côté du lieu de l'explosion se trouve un bureau de la troïka UE, BCE, FMI, les bailleurs de fonds internationaux du pays.

L'attentat annoncé. Un véhicule, garé sur le trottoir face au siège de la banque centrale a explosé vers 1h55, heure de Paris. Selon la police, la voiture (volée) de marque Nissan était chargée de 75 kilos d'explosifs. Le site internet d'actualité Zougla et le journal Efymerida ton Syndakton avaient prévenu les forces de l'ordre une heure avant le déclenchement du mécanisme, après avoir été alertés par un appel téléphonique.

Un jour-clé pour la Grèce. Jeudi, pour la première fois depuis le début de la crise, la Grèce pourra emprunter sur les marchés financiers et non plus seulement à ses voisins européens. Les attentats, visant des cibles économiques, institutionnelles ou politique, sont fréquents en Grèce et généralement attribués à la mouvance anarchiste dont les organisations revendiquent fréquemment ces opérations.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

CONSÉQUENCES - L'austérité fait grimper les suicides en Grèce

RÉFLEXION - Un plan d'austérité pour rien ?

ACTU - Des manifestations anti-austérité