Grande-Bretagne : "Je vais vous sortir du pétrin", assure Theresa May aux conservateurs

  • A
  • A
Grande-Bretagne : "Je vais vous sortir du pétrin", assure Theresa May aux conservateurs
Theresa May a promis de "sortir du pétrin" son parti.@ Geoff CADDICK / AFP
Partagez sur :

Face aux conservateurs lundi, la Première ministre britannique a reconnu avoir mis le parti "dans le pétrin" avec les législatives anticipées.

La Première ministre britannique Theresa May a tenté de désamorcer la fronde des députés conservateurs lors d'une réunion des Tories au Parlement, quatre jours après les élections législatives qui l'ont vu perdre sa majorité absolue à la Chambre de Communes. "Je vous ai mis dans ce pétrin, je vais vous en sortir", a assuré Theresa May aux députés qui l'avaient accueillie en frappant sur les tables pendant une trentaine de secondes en signe d'approbation.

La cheffe contestée dans ses rangs. La Première ministre se présentait dans une position fragilisée pour avoir convoqué des élections législatives anticipées, et mené une campagne jugée désastreuse qui a abouti à la perte de sa majorité absolue. Alors que plusieurs personnalités politiques ont réclamé sa démission au lendemain des résultats, et que la solidarité autour de Theresa May ne semblait que de façade ces derniers jours, son leadership n'a pas été remis en cause, selon plusieurs députés conservateurs présents lors de la réunion. "Elle a gagné, elle doit rester Première ministre", a soutenu l'un d'eux à la sortie de la réunion.

Discussions avec les Irlandais. La cheffe du gouvernement a évoqué les négociations avec le parti nord-irlandais ultra-conservateur DUP, menées en vue de constituer une majorité absolue au parlement. Elle a affirmé que le DUP n'aurait aucune influence sur la politique de reconnaissance des droits des homosexuels ou sur la neutralité du gouvernement britannique en Irlande du Nord, deux sujets qui avaient déclenché de nombreuses critiques dans l'opposition. Dans le cadre de ces négociations, Theresa May doit rencontrer la cheffe du DUP Arlene Foster mardi à Londres.