Grande Bretagne : David Cameron annonce un vote mercredi sur les frappes en Syrie

  • A
  • A
Grande Bretagne : David Cameron annonce un vote mercredi sur les frappes en Syrie
@ NIKLAS HALLE'N / AFP
Partagez sur :

"Je pense qu'il y a un soutien croissant au sein du Parlement" en faveur de ces frappes, a déclaré le dirigeant britannique. 

Le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé lundi la tenue d'un débat et d'un vote mercredi au Parlement sur la proposition du gouvernement d'effectuer des frappes aériennes contre le groupe Etat islamique en Syrie.

"Agir avec nos alliés, c'est la bonne chose à faire". Cette décision intervient alors que le principal parti d'opposition, le Labour, a décidé de ne pas imposer de consigne de vote à ses parlementaires malgré les positions pacifistes de son leader, Jeremy Corbyn, rendant ainsi plus probable un vote en faveur de telles frappes. Soucieux de ne pas répéter l'affront d'août 2013, lorsque le Parlement lui avait refusé des frappes en Syrie, David Cameron voulait être sûr de pouvoir rassembler un large consensus au Parlement avant d'organiser un nouveau vote. Et ce d'autant plus qu'il n'y possède qu'une courte majorité.

"Un débat très long et très complet avant le vote". "Nous allons nous assurer d'avoir un débat très long et très complet mercredi et nous ferons le nécessaire pour avoir le nombre d'heures équivalent à un débat de deux jours sur un seul jour", a expliqué lundi soir David Cameron. Il a ainsi répondu à Jeremy Corbyn, qui a demandé un débat de deux jours sur la proposition du gouvernement d'étendre les raids aériens britanniques contre l'EI, qui sont actuellement limités à l'Irak. Ces derniers jours, plusieurs dizaines de députés travaillistes, choqués par les attentats de Paris, ont laissé entendre qu'ils voulaient voter pour ces bombardements, malgré l'opposition de leur leader.