Google aussi se lance dans les tablettes

  • A
  • A
Google aussi se lance dans les tablettes
L'écran de la Google Nexus Tab sera de 7 pouces, soit 18 centimètres.@ Guizmodo Australia
Partagez sur :

Le géant américain entre sur un nouveau front avec sa Nexus, qui pourrait être accessible à 150 euros.

Une semaine après le lancement de la tablette Surface de Microsoft, Google va dévoiler à son tour sa propre interface tactile. Baptisée Nexus, dans la lignée de ses téléphones mobiles, elle va être présentée lors de la conférence annuelle du géant américain "Google I/O", où la crème des développeurs informatiques se retrouvent.

Vendue à 150 euros ?

A quoi ressemblera la Google Nexus Tab ? A un iPad, mais plus petit (7 pouces contre 9 pour le produit d'Apple). Conçue en collaboration avec Asus, le produit Google serait doté d'une résolution graphique trois fois plus faible que celle de l'écran Retina, de l'iPad 3, selon le site spécialisé Gizmodo. Elle fonctionnerait avec la dernière version d'Android nommée Jelly Bean.

La mémoire - 8 ou 16 Go avec un processeur de 1Go de RAM - est encore en-dessous de la concurrence. Mais Google va débarquer sur le marché avec un appareil doté de 9 heures d'autonomie et surtout à un prix ultra-accessible : autour de 150 euros.

Google sur tous les fronts

Cette Google Nexus Tab est une nouvelle tentative du géant américain de s'opposer frontalement à la concurrence et de montrer que le groupe de Cupertino est toujours à la pointe de la technologie. Car Google joue actuellement sur tous les fronts.

Le "Google I/O" pourrait d'ailleurs être l'occasion pour Google de dévoiler sa box Google TV, espérée en Europe en septembre. Accessible entre 200 et 300 euros, elle permettra aux utilisateurs d'être connectés via leur téléviseur. Dans ce domaine, Google vise clairement son rival et son Apple TV, dont les premiers modèles ont été lancés en 2007.

Viser le succès de Chrome

L'objectif de toutes ces créations ? Obtenir le même succès que son navigateur internet Google Chrome, lancé fin 2008 et devenu leader du secteur, devant Internet Explorer et Mozilla Firefox. A force de s'attaquer au pré carré de la concurrence, Google subit le revers de la médaille : Apple vient l'affronter sur l'un de ses succès phare, son système de cartographie Google Maps.