Gilad Shalit apparaît en bonne santé sur une vidéo

  • A
  • A
Gilad Shalit apparaît en bonne santé sur une vidéo
Partagez sur :

Contre la libération de prisonnières palestiniennes, Israël a obtenu une vidéo montrant le soldat enlevé en 2006 vivant.

Un journal palestinien du 14 septembre 2009 à la main, assis face à la caméra, Gilad Shalit semble lucide et en bonne santé dans la vidéo que la télévision israélienne a diffusée vendredi. Il s'agit des premières images du soldat israélien enlevé en juin 2006 et détenu à Gaza par le Hamas.

Voici la vidéo de 2'40 diffusée à la télévision :

"Je suis en bonne santé, je suis très bien traité", dit Gilad Shalit. "Je lis les journaux à la recherche d’informations à propos de moi. J'espère que le gouvernement de Benjamin Netanyahu ne laissera pas passer la chance de parvenir à un accord pour que je puisse accomplir mon rêve, être libéré."

La vidéo a été obtenue contre la libération de vingt prisonnières palestiniennes. Dix-neuf sont sorties de prison en Israël vendredi. Une vingtième détenue devrait être libérée dimanche.

Les anciennes captives ont été accueillies dans la liesse, en Cisjordanie, par leurs familles et par des militants brandissant des drapeaux de différents mouvements palestiniens. "Notre libération en échange d'une seule minute de vidéo de Gilad Shalit est une grande victoire", a estimé une ex-prisonnière, la voix entrecoupée de sanglots, en embrassant son père.

Voici les images des retrouvailles, tournées par CNN :

Cette libération intervient après que les autorités israéliennes ont soigneusement visionné la vidéo de Gilad Shalit. Elles souhaitaient vérifier que le film durait au moins une minute, qu'il avait été filmé récemment et que le soldat israélien y était clairement identifié.

La France a lancé "un appel solennel" aux ravisseurs de Gilad Shalit "à le libérer immédiatement", par la voix du ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner.

Détenu depuis plus de trois ans par des groupes armés palestiniens à Gaza, le soldat Gilad Shalit est devenu un symbole en Israël, où sa détention continue de susciter une énorme émotion populaire et une intense couverture médiatique.

La décision du gouvernement israélien de libérer des prisonnières palestiniennes constitue une percée depuis l'enlèvement de Gilad Shalit. C'est la première fois qu'Israël et le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, parviennent à un accord tangible dans cette affaire, grâce à la médiation de l'Allemagne et de l'Egypte. Cela pourrait être la première étape d'un long processus menant à la libération du soldat de 23 ans.

> Plus de mille jours de captivité