Géorgie : la visite de Poutine en Abkhazie "inappropriée" pour Washington

  • A
  • A
Géorgie : la visite de Poutine en Abkhazie "inappropriée" pour Washington
Vladimir Poutine s'est rendu en Abkhazie, territoire indépendant de Géorgie.@ ALEXANDER ZEMLIANICHENKO / POOL / AFP
Partagez sur :

Vladimir Poutine s'est rendu en Abkhazie, territoire ayant fait sécession de la Géorgie et dont Moscou a reconnu l'indépendance à l'issue d'une guerre en 2008.

Les États-Unis ont jugé mercredi "inappropriée" la visite du président russe Vladimir Poutine en Abkhazie, territoire ayant fait sécession de la Géorgie et dont Moscou a reconnu l'indépendance à l'issue d'une guerre éclair en 2008. "Les États-Unis exhortent la Russie à retirer ses forces sur les positions précédant la guerre" et à "revenir sur sa reconnaissance des régions géorgiennes d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud", déclare le département d'État américain dans un communiqué.

Une "occupation" pour la Géorgie. La Russie maintient actuellement des milliers de soldats dans ces deux régions sécessionnistes, ce que Tbilissi qualifie d'"occupation". Au cours de sa visite, Vladimir Poutine a affirmé que la Russie continuerait de "garantir avec fermeté la sécurité et l'autodétermination de l'Abkhazie, son indépendance", ajoutant "être certain que ce sera aussi le cas dans le futur". Tbilissi avait déjà dénoncé mardi cette visite, "continuation" à ses yeux "de la politique délibérée de Moscou contre la Géorgie".

"Soutien total" des États-Unis à la Géorgie. "Les États-Unis considèrent la visite du président Poutine en Abkhazie, territoire géorgien occupé par la Russie, inappropriée et en contradiction avec les principes qui régissent les discussions internationales de Genève, auxquelles la Russie participe", selon le communiqué du département d'État. La diplomatie américaine redit son "soutien total" au respect de la "souveraineté et intégrité territoriale de la Géorgie". Les relations entre Washington et Moscou sont au plus bas, en raison notamment des accusations d'ingérence russe dans l'élection présidentielle américaine mais aussi du rôle joué par la Russie en Ukraine et en Géorgie.