GB : banni des pubs de sa ville, un maire démissionne

  • A
  • A
GB : banni des pubs de sa ville, un maire démissionne
Le maire jure n'avoir bu qu'une seule pinte de bière.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le 4 juin dernier, Wayne Ronayne, intronisé maire de la ville britannique de Gosport, avait décidé de fêter l'événement dans un pub local. Mal lui en a pris : après cette soirée qui aurait été très arrosée, l'élu s'est retrouvé fiché dans 36 établissements de la ville, indique la BBC. Et le maire, qui clame son innocence, a fini par démissionner, un mois seulement après son entrée en fonction, raconte aussi Slate.

La police appelée sur le lieux. Wayne Ronayne jure qu'il était "sobre en arrivant et sobre en partant" de l'établissement où il a fêté son intronisation et où il dit n'avoir consommé qu'une seule pinte de bière. Mais d'après le pub, l'élu conservateur et son groupe, amis et membres de sa famille, se sont "mal comportés" ce soir-là. Le journal local The News raconte que la soirée a mal tourné quand les employés du pub ont demandé au maire et à ses proches de quitter les lieux. L'épouse de Wayne Ronayne aurait alors affirmé qu'ils pouvaient faire fermer l'établissement. La police aurait ensuite été appelée sur les lieux et le groupe aurait enfin quitté le pub. L'épouse du maire aurait ensuite tenté de se rendre dans un autre bar, qui lui aurait refusé l'entrée.

Interdit dans 36 pubs. Les deux établissements concernés se sont ensuite plaints et le maire s'est vu interdire la fréquentation de 36 pubs de la ville pour une période de six mois. Sa femme, elle, a écopé d'une interdiction de pub pour douze mois. Fustigeant des "informations de presse erronées", le maire a malgré tout démissionné, affirmant qu'il ne voulait pas "ternir la réputation de la fonction de maire, ni celle de la ville de Gosport".