Gaza : un membre du djihad islamique tué par l'effondrement d'un tunnel

  • A
  • A
Gaza : un membre du djihad islamique tué par l'effondrement d'un tunnel
@ AFP/MOHAMMED ABED
Partagez sur :

Un Palestinien membre de la branche militaire du Djihad islamique est mort dimanche à la suite de l'effondrement d'un tunnel creusé dans la bande de Gaza, a annoncé cette organisation.

L'accident s'est produit dans le nord de la bande de Gaza, a indiqué un communiqué des Brigades Al-Qods, le branche militaire du Jihad islamique, sans donner d'autres détails. La victime, Ibrahim Hassan al-Masri, 28 ans, est présentée comme le commandant de la région nord de la bande de Gaza des Brigades al-Qods. Il n'a pas été précisé si ce tunnel était creusé en direction du territoire israélien.

Des dizaines de Palestiniens ont été tués à la suite de l'effondrement de tunnels. Le Hamas, la principale organisation islamique au pouvoir dans la bande de Gaza ainsi que le Jihad islamique, disposent d'un réseau de galeries souterraines pour différents trafics ainsi que pour des objectifs militaires. Depuis le début de l'année, des dizaines de Palestiniens ont été tués à la suite de l'effondrement de tunnels en construction. Début mai, l'armée israélienne avait annoncé la découverte d'un tunnel dans une zone de 100 mètres du côté palestinien de la barrière de sécurité qui sépare la bande de Gaza d'Israël.

Les tunnels servent essentiellement à la contrebande. Les tunnels servant à s'infiltrer en Israël avaient été l'une des armes les plus efficaces des combattants palestiniens pendant la guerre de juillet-août 2014. Au cours des 50 jours d'affrontements, 2.251 Palestiniens, majoritairement des civils, avaient été tués, tandis que du côté israélien 73 personnes ont perdu la vie, dont 67 soldats. Du côté de la frontière avec l'Egypte, les tunnels servent essentiellement à la contrebande et à briser le blocus imposé à la bande de Gaza par Israël et l'Egypte.